Accueil +Écologie Apple annonce que 110 de ses fournisseurs vont utiliser des énergies vertes

Apple annonce que 110 de ses fournisseurs vont utiliser des énergies vertes

Crédit : pixabay
Crédit : pixabay

La multinationale américaine Apple s’est fixé comme objectif la neutralité carbone d’ici à 2030. Avec ses fournisseurs et partenaires elle participe à un gigantesque projet de stockage d’énergie solaire.

 

Les utilisateurs de produits Apple pourraient bientôt avoir entre leurs mains des appareils avec « un impact climatique net nul ». C’est notamment ce qu’a annoncé la célèbre multinationale américaine dans un communiqué du 31 mars 2021. En effet, au moins 110 de ses partenaires et fournisseurs utiliseront exclusivement des énergies renouvelables pour la conception des produits.

Avec cette chaine de production prévue à 100% d’énergies vertes, Apple poursuit ses objectifs. En juillet 2020, elle dévoilait son nouveau plan pour « atteindre la neutralité carbone » dans l’ensemble de ses activités. Un pari ambitieux que l’entreprise américaine aimerait relever d’ici à 2030. D’ailleurs, l’ensemble de ses bureaux et locaux sont déjà exclusivement alimentés par des énergies vertes depuis près de 3 ans.

 

Miser sur l’énergie solaire

Apple a mis en relation ses partenaires et fournisseurs avec des entreprises expertes en matière de production verte. De plus, la multinationale annonçait mi-mars qu’elle allait investir 4,7 milliards de dollars. Une somme conséquente pour soutenir différents projets environnementaux à travers le monde.

Crédit : Apple.com
Crédit : Apple.com

D’un autre côté, Apple a prévu d’alimenter la majeure partie de sa chaine de production avec un gigantesque projet en Californie. Projet basé sur l’utilisation de panneaux solaires et le stockage de l’énergie produite. Un site qui pourrait être capable de stocker « 240 mégawatts-heures d’énergie ». Voilà de quoi alimenter « plus de 7 000 foyers pendant une journée » selon la multinationale.

Ces nouvelles mesures pourraient notamment permettre d’éviter « l’émission de plus de 15 millions de tonnes métriques de CO2 par an ». Pour Apple, cela représenterait le retrait de « plus de 3,4 millions de voitures sur les routes chaque année. » En attendant, le géant américain a annoncé que son empreinte carbone avait déjà baissée de 40%.

Article précédentLes oeuvres du musée du Louvre désormais accessibles gratuitement en ligne
Article suivantElle invente un fil de suture qui change de couleur avec les infections