Accueil +Écologie 2 géants de la mode renoncent à l’utilisation de fourrure animale

2 géants de la mode renoncent à l’utilisation de fourrure animale

crédit photo : pixabay.com
crédit photo : pixabay.com

Les marques Balenciaga et Alexander McQueen ont annoncé que leurs prochaines collections de vêtements seront sans fourrure animale. Quelques autres créateurs de mode avaient déjà pris cette décision avant eux.

 

Le premier créateur à l’avoir fait dans l’histoire est Stella McCartney. Depuis ses débuts, la marque n’a jamais utilisé de véritable fourrure animale. Plus tard, Chanel, Prada, Gucci ou encore Vivienne Westwood ont décidé  de ne plus y avoir recourt dans leur fabrication de vêtements et d’accessoires.

Deux autres grandes marques de luxe du groupe Kering ont donc aussi décidé de passer un cap. Le créateur espagnol Balenciaga, ainsi que la maison de mode britannique Alexander McQueen ont pris de nouveaux engagements.

L’objectif, remplacer le cuir animal d’ici quelques années. Pour cela, le groupe explique qu’il devra trouver des matériaux alternatifs plus respectueux de l’environnement et des animaux. Des matériaux qui pourraient être faits avec des végétaux.

 

Une démocratisation progressive

Une mesure  saluée par Kitty Block, directrice générale de l’association de protection animale Humane Society International. « Chaque fois qu’un grand nom de la mode se passe de fourrure, cela envoie un message clair : la fourrure n’a pas sa place dans une société moderne, » a-t-elle souligné.

Ces dernières années, la fin de l’utilisation de fourrure animale a commencé à se démocratiser dans l’univers de la mode. Elle semble aller de paire avec l’opinion publique. Dans un sondage de l’IFOP publié en janvier 2021, 90% des Français se montraient opposés au commerce de la fourrure animale.

Par ailleurs, l’interdiction de l’utilisation ou de la vente de fourrure animale est dans le viseur de plusieurs pays. En 2019, la Californie était par exemple devenue le premier État américain à l’interdire à la vente.