Accueil +Écologie 5 millions d’arbres plantés au Ghana en une seule journée !

5 millions d’arbres plantés au Ghana en une seule journée !

crédit photo : pixabay.com
crédit photo : pixabay.com

Le « Green Ghana Day » (jour du Ghana Vert) aura été bien productif. Une opération lancée le 11 juin 2021 par le gouvernement ghanéen pour tenter de lutter contre la déforestation. Toute la population pouvait  participer à la plantation de nouveaux arbres.

 

En un siècle, le phénomène de la déforestation a largement touché l’environnement du pays. D’après le ministère de la Terre et des Ressources naturelles, le Ghana compte aujourd’hui 1,6 million d’hectares de forêt contre 8,2 millions au début du 20e siècle.

En cause notamment, l’exploitation souvent illégale de l’or qui est l’une des principales ressources contenues dans les sols ghanéens. En effet, l’extraction de l’or nécessite par exemple l’abattage de nombreux arbres. Elle a aussi un impact direct sur l’environnement de par les produits nocifs et polluants utilisés. Néanmoins, les forêts ghanéennes ont été « rasées pour plein d’autres raisons » explique Samuel Abu Jinapor, le ministre ghanéen de la Terre et des Ressources naturelles.

 

Un mouvement qui se met en route

Pour y remédier, le gouvernement ghanéen a ainsi décidé de favoriser la plantation de nouveaux arbres sur son territoire. C’est comme ça qu’est né le « Green Ghana Day », une journée pour essayer de remettre à neuf les forêts dévastées. « Maintenant il faut passer à l’action. Il n’y a plus de temps à perdre » soutient Samuel Abu Jinapor.

Résultat, le gouvernement a distribué des semences de 3 sortes d’arbres à l’ensemble de la population. Chacun peut y mettre du sien pour la cause, aussi bien les citoyens et écoliers que les personnalités politiques.

Ce tout premier Green Ghana Day a permis de planter au moins 5 millions d’arbres : une initiative comme espoir pour « protéger les générations futures » comme l’explique le ministre ghanéen. Le pays semble faire partie la marche à suivre et certains de ses voisins avaient déjà commencé à y prendre part.

C’est par exemple le cas de la Côte-d’Ivoire qui lançait l’année dernière la « journée de l’arbre » avec une grande ambition : replanter six millions d’hectares d’ici à 2030, l’équivalent de 20% du territoire national et un accroissement de 3 millions d’hectares de forêts.