Home + +International + Argentine:une grand mère retrouve son petit fils enlevé il y a 36 ans .

Argentine:une grand mère retrouve son petit fils enlevé il y a 36 ans .

images

Après 36 ans de recherches inlassables, Estela Carlotto,83 ans  figure historique des grands-mères de la place de Mai, a pu serrer dans ses bras son petit-fils Guido, disparu pendant la dictature militaire en Argentine et qu’elle n’avait jamais vu.
Mardi, elle avait retrouvé la trace du jeune homme de 36 ans, fils de Laura Carlotto et de Walmis Oscar Montoya, des membres de la guérilla des Montoneros, éliminés par la junte militaire. Aussitôt après sa naissance, il avait été confié par les militaires à un couple d’ouvriers agricoles.
Guido Montoya Carlotto, qui vit depuis sa naissance sous l’identité d’Ignacio Hurban, a rencontré mercredi soir sa grand-mère, sa tante et ses deux oncles maternels, pendant six heures, à La Plata, une ville située à 60 km de Buenos Aires. D’après le récit d’un compagnon de détention, la mère de l’enfant, Laura Carlotto, membre de la guérilla des Montoneros, avait baptisé son fils Guido après l’avoir mis au monde le 26 juin 1978, alors qu’elle était emprisonnée sous la dictature. L’enfant lui avait été retiré quelques heures plus tard. Elle fut ensuite torturée et exécutée d’une balle dans la tête. Le père de Guido, Walmis Oscar Montoya, a été supprimé peu après l’arrestation.
La présidente argentine Cristina Kirchner, le pape d’origine argentine François et les stars du football Diego Maradona et Lionel Messi ont exprimé leur émotion face à ces retrouvailles.

Estela Carlotto a lancé un message d’espoir à celles qui n’ont pas encore retrouvé l’enfant ou le petit-fils qu’elles recherchent depuis plus de 30 ans.”Dans cette maison on ne dort pas. Ne vous découragez pas”, a-t-elle assuré, engagée à poursuivre son combat.

Lire aussi

Île de France : le ticket de métro, c’est fini !Vive le smartphone !

Franchir les portiques du métro en utilisant son smartphone sera bientôt possible. L’expérimentation sera lancée …

%d blogueurs aiment cette page :