Accueil +Culture Art : les artistes féminines mises à l’honneur au musée de Baltimore

Art : les artistes féminines mises à l’honneur au musée de Baltimore

"Autoportrait en Tehuana ou Diego dans mes pensées ou Pensant à Diego" (1943), Frida Kahlo• Crédits : Daniel Leal-Olivas - AFP

La majorité des œuvres d’art accrochées aux murs des nos musées préférés sont issues des mains d’artistes masculins. Le Musée du Louvre à Paris ne fait pas exception, en proposant une majorité d’œuvres produites par des femmes sous forme de miniatures ou de dessins.

Pourtant,si les artistes féminines ont eu un accès tardif à l’école nationale supérieure des beaux arts, en 1897, nombreuses sont celles qui ont oeuvrées dans l’ombre.
Aujourd’hui,l’évolution des mœurs permet aux artistes féminines d’améliorer, doucement mais sûrement, l’exposition de leurs œuvres dans les musées du monde entier.

C’est le cas du Musée d’art de Baltimore, qui, constatant que sur plus de 90 000 œuvres rassemblées , seulement 4% sont attribuées à des artistes féminines a lancé l’initiative « Vision 2020 ».
Cette initiative consiste à n’acheter que des œuvres produites par des femmes, complétant les 13 expositions individuelles et 7 expositions thématiques d’ores et déjà prévues.

Parmi les exposées, les visiteurs pourront admirer Mickalene Thomas, une étude monographique majeure sur la carrière de Joan Mitchell, Candice Breitz et bien d’autres. La réinstallation de galeries du musée permettra également de mettre en valeur la diversité du talent artistique des femmes à travers le temps.
L’initiative s’appuie sur les efforts déployés au cours des dernières années par le musée pour s’attaquer aux écarts de traitements de diversité sociale, ethnique et de genre pour représenter au mieux la diversité des individus qui ont façonné la trajectoire de l’art.

Pour Christopher Bedford, directeur du musée « L’initiative Vision 2020 du musée sert à reconnaître les voix, les récits et les innovations créatives d’un éventail d’artistes extraordinairement talentueuses».
Il rajoute que «L’objectif de cet effort est de rééquilibrer les échelles et de reconnaître la façon dont les contributions des femmes ne reçoivent toujours pas l’examen savant, le dialogue et les éloges du public qu’elles méritent. Cette vision et cet objectif sont particulièrement appropriés, étant donné le rôle central que les femmes ont joué dans la construction de ce musée tout au long de son histoire » .

La première peinture d’une artiste qui est entrée dans la collection du musée est un portrait de Sarah Miriam Peale, considérée comme la première femme américaine à  » réussir  » en tant qu’artiste professionnelle. Ce portrait a été donné au musée en 1916, deux ans après sa fondation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici