Accueil +Écologie Aux Pays Bas, un village vert et autonome va voir le jour

Aux Pays Bas, un village vert et autonome va voir le jour

Regen Village
Regen Village

L’architecte américain James Ehrlich cherche depuis des années à créer un quartier moderne qui produirait sa propre énergie, recyclerait les déchets et produirait toute la nourriture.

Aux Pays-Bas,l’architecte vient de recevoir son premier feu vert en vue de construire au moins un éco-village à 30 minutes d’Amsterdam, et espère le mettre en route dès cette année.

James Ehrlich a fondé ReGen Villages en 2016 afin de changer les mentalités sur la façon de penser le logement, les transports.
Pour lui, ces secteurs riches en CO2 peuvent être révisés afin de créer un mode de vie vert et autonome.

Approuvé en 2018, le plan actuel concerne 200 à 300 logements dans la ville d’Almere.
L’objectif est élevé et intègre des systèmes entièrement autonomes de gestion des déchets, le traitement de l’eau et la production alimentaire.

L’énergie électrique sera produite à partir de panneaux photovoltaïques ,du biogaz provenant des déchets alimentaires (méthanisation) et des sources géothermiques.

Des jardins aquaponiques spéciaux combineraient pisciculture et agriculture aquatique afin de permettre aux résidents de créer un micro-écosystème durable.

Les déchets seraient compostés pour nourrir ces écosystèmes, tandis que les déchets de poissons seraient utilisés comme engrais pour les jardins.

Les systèmes alimentaires seraient gérés par le personnel de l’entreprise, mais les résidents pourraient également apporter leur aide dans les systèmes agricoles communaux et ainsi réduire le coût mensuel de leurs frais.

Au NY Times, James Ehrlich explique que selon lui «Les deux plus grands défis auxquels nous sommes confrontés sont le soutien financier et la volonté politique».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici