Accueil +Écologie Biodiversité : les requins enfin protégés

Biodiversité : les requins enfin protégés

La conférence sur le commerce international des espèces menacées a eu lieu il y a quelques semaines à Panama. Une décision « historique » visant à protéger une cinquantaine d’espèces de requins.

Ces requins sont désormais inscrits dans l’annexe 2 de la CITES. Il s’agit d’une liste comportant toutes les espèces qui sont ou pourraient être menacées d’extinction. Ces animaux sons-marins sont menacés en particulier par le commerce florissant de leurs ailerons en Asie. Dans cette région du monde, le kilo d’aileron de requin peut se vendre jusqu’à 1000 dollars. De fortes sommes qui poussent les trafiquants à pêcher en masse, et donc de menacer ces espèces. La pêche de ces 54 espèces de requin n’est pas interdite pour autant. Elle le serait s’ils étaient inscrits dans l’annexe 1 de la CITES, qui interdit totalement le commerce d’animaux en danger. Il s’agit là de réguler son commerce légal afin de préserver les différentes espèces.

Lors de cette 19ème conférence, les délégués de 183 Etats et de l’Union européenne ont aussi décidé de protéger différents types de grenouilles et de tortues. Elle a également rejeté la demande de certains pays africains à reprendre le commerce d’ivoire d’éléphants et de corne de rhinocéros.

Article précédentUne française intègre l’agence spatiale européenne
Article suivantLes préservatifs gratuits pour les 18-25 ans