Home + +Culture + ” La bonne rentrée du cinéma français!” par Thierry Colby

” La bonne rentrée du cinéma français!” par Thierry Colby

Thierry Colby est journaliste (Comme au cinéma, France 2), producteur de télévision, réalisateur de documentaires.Il présente chaque semaine le magazine Cinéday l’hebdo, consacré à l’actualité dans les salles : Cinéday.Photo_Thierry 2

Des comédies très réussies, des mélos bouleversants, des premiers films enthousiasmants, le cinéma français se porte à merveille ! Une rentrée éclectique et de qualité, il y en a pour tous les goûts.

Deux mois sans voir un seul film. Quand on est habitué à en visionner entre cinq et dix par semaine, ça fait un bien fou ! C’est donc avec un enthousiasme non dissimulé que j’ai repris le chemin des projos. Dans le petit milieu de la presse ciné, on ne va pas au cinéma, on va en projo. Et le meilleur endroit pour découvrir les films les plus attendus de la rentrée, c’est le festival du Film Francophone d’Angoulême. Fin août, Dominique Besnehard, l’ex agent de stars devenu producteur, accueille lui-même les invités à la gare. Ce festival, c’est son idée, son bébé. Tout le monde vient : les stars, les professionnels, les journalistes, les curieux, les chasseurs d’autographes… Pendant cinq jours, on a l’impression qu’Angoulême devient la capitale du cinéma français ! Forcément, l’endroit est idéal pour prendre la température de nos films hexagonaux. Et, cette année, on a droit à une rentrée assez exceptionnelle.

Alors que le bouleversant et immanquable Party Girl semble avoir trouvé son public, un autre film révélé à Cannes est sur les écrans : Hippocrate. Quand un vrai médecin décide de raconter ses années d’internat, on prend une claque. Et ça fait mal ! C’est un peu « tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le milieu médical sans oser le demander. »
Au rayon polar sentimental, “Maintenant ou jamais” est un petit bijou du genre. Leïla Bekhti trouve là le meilleur rôle de sa carrière.
A ne pas manquer aussi :” Elle l’adore”, une comédie policière avec Sandrine Kiberlain et Laurent Lafitte. Voilà un scénario dans lequel il n’y a pas de gras. Tout est juste, bien dosé, drôle et subtil.

Côté pépite, il faut se tourner vers le nouveau Benoît Jacquot : Trois cœurs. Là, on touche au sublime. Benoît Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg et Chiara Mastroianni forment un triangle amoureux porté par la grâce.
Lui est habité par son personnage.
Gaspard Ulliel est juste éblouissant dans le “Saint-Laurent” signé Bertrand Bonello, plus sulfureux que le biopic de Jalil Lespert. Le film est concentré sur la vie du couturier entre 1967 et 1976, période où il lui en a beaucoup coûté d’être Yves Saint-Laurent.
Et puis, il faudra voir aussi “”Bande de filles, le troisième film de Céline Sciamma (Tomboy) qui propose une version très positive de la banlieue avec ses héroïnes au tempérament fougueux.
La banlieue, il en est aussi question dans “Papa was not a Rolling Stone” mais pas de la même façon. Le film s’intéresse à une jeune ado qui rêve de vivre à Paris et de changer vie. Mention spéciale à Aure Atika, formidable dans le rôle de la mère.
Omar Sy retrouve ses réalisateurs d’Intouchables, Eric Toledano et Olivier Nakache, dans Samba. Une comédie où il est question de sans-papiers et de burn out. C’est plein d’humanité et Charlotte Gainsbourg, encore elle, pique une colère mémorable qui restera dans les grandes scènes du cinéma français.
Et puis, le festival d’Angoulême nous a permis de découvrir deux films qui sortiront en janvier : “Les souvenirs”” de Jean-Paul Rouve et “Discount” de Louis-Julien Petit. Dans le premier, l’ex Robin des bois adapte le livre de David Foenkinos et signe un film dans la lignée des meilleurs Claude Sautet. Le second est un premier film qui ne peut que soulever votre enthousiasme ! Des employés d’un hypermarché décident de monter une épicerie solidaire avec les invendus du magasin. C’est drôle, pertinent et très émouvant. Il a reçu le prix du public à Angoulême, vous n’avez pas fini d’en entendre parler…
Je pourrai continuer à énumérer tous les bons films à voir, il y en a vraiment beaucoup, mais il faut savoir s’arrêter. Alors, profitez de cette embellie et régalez-vous !

A l’affiche
Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
Hippocrate de Thomas Lilti
Maintenant ou jamais de Serge Frydman

Elle l’adore de Jeanne Herry. Sortie le 24 septembre
Trois cœurs de Benoît Jacquot. Sortie le 17 septembre
Saint-Laurent de Bertrand Bonello. Sortie le 24 septembre
Bande de filles de Céline Sciamma. Sortie le 22 octobre
Papa was not a Rolling Stone de Sylvie Ohayon. Sortie le 8 octobre
Samba d’Eric Toledano et Olivier Nakache. Sortie le 15 octobre
Les souvenirs de Jean-Paul Rouve. Sortie le 14 janvier 2015
Discount de Louis-Julien Petit. Sortie le 21 janvier 2015

Lire aussi

Partez à la découverte de l’espace avec une nouvelle fonction Google Maps !

Après avoir cartographié la terre dans ses moindres détails, Google propose depuis quelques jours de …

%d blogueurs aiment cette page :