Accueil +Société Une campagne originale pour lutter contre l’homophobie

Une campagne originale pour lutter contre l’homophobie

1

XVM23f763b6-1c17-11e6-840f-ef5f70f7f6f4
Pour la 11e année consécutive, le 17 mai est une journée dédiée à la lutte contre l’homophobie et la transphobie sur tous les continents. Des associations proposent avec humour un »traitement médical » : une pastille contre les insultes et les violences envers les homosexuels.
«Pour vous aider à lutter au quotidien contre les symptômes de l’homophobie latente ou du syndrome du «je-ne-ne-suis-pas-homophobe-mais…» prenez un Homophobiol! À cette occasion, les associations française Aides et belge ExAequo, qui soutiennent la recherche contre le VIH et les maladies virales, proposent une campagne de sensibilisation humoristique: la sortie du médicament Homophobiol et d’un patch, certifiés comme étant «le premier traitement contre l’homophobie».

Sur une notice glissée dans l’emballage, des indications précises et humoristiques établissent dans quels cas se soigner avec Homophobiol: «Ce médicament est indiqué en cas d’apparition des premiers symptômes d’homophobie: insultes, rejet, comportements aggressifs, paranoïa aiguë, imitations douteuses, blagues de mauvais goût…

L’association Élus Locaux Contre le Sida (Elcs), fondée et dirigée par Jean-Luc Romero dévoile à l’occasion de cette journée un site répertoriant en direct le nombre de fois où des insultes homophobes sont utilisées sur Twitter. Nohomophobes.fr publie ensuite pour preuve les messages des internautes auteurs de tweets homophobes depuis plus d’un mois. Lune campagne originale pour lutter contre l ‘homophobie

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here