Accueil +Culture « Comme ils disent » : une compilation de 45 titres emblématiques pour lutter...

« Comme ils disent » : une compilation de 45 titres emblématiques pour lutter contre l’homophobie

En 2020 la lutte contre l’homophobie et la transphobie dure toujours. Les agressions physiques sont en augmentation et dans certains pays, être homosexuel ou transgenre est encore passible d’emprisonnement ou de peine de mort.

Le label Marianne Mélodie qui oeuvre depuis 25 ans pour la mémoire de la chanson française entend promouvoir la tolérance en publiant un double CD pour soutenir la différence, synonyme de richesse et de diversité. Parce que la chanson est un vecteur fantastique qui a permis à la société d’évoluer vers plus de tolérance.

Le choix des 45 titres a fait l’objet d’une sélection pointue avec des artistes prestigieux tels que Charles Aznavour, Juliette Greco, Jane Birkin, Barbara, Serge Gainsbourg, Renaud, Marc Lavoine ou encore Zazie.

Marianne Mélodie s’engage à reverser 1 euro pour chaque compilation vendue à la Fondation Le Refuge, reconnue d’Utilité Publique et dont Muriel Robin est la marraine. Le Refuge intervient afin de prévenir l’isolement et le suicide des jeunes victimes de LGBT-phobies, et en situation de rupture familiale.

La compilation présente un pan d’histoire, de la caricature des années 60 aux textes très engagés des années 70 à 90, sans oublier les chansons émouvantes et profondes des années 2000 traitant du secret, de l’aveu, du coming-out. Le tout grâce aux voix de chanteurs hétéros ou homos qui ont oeuvré pour l’acceptation de l’autre et le droit à la liberté.

Vous pouvez commander ce double CD en cliquant sur ce lien

Marianne Melodie

4 Commentaires

  1. On ne dit pas homophobie pour la haine des homosexuels car une phobie est à la base une peur, sans ajouter la haine qui peut en découler parfois. Pour haine il faut utiliser Miso mais qui trouvera la traduction de homosexuel en grec ancien. Une personne invente un mot qui correspond effectivement à autre chose et tous reprennent sa mauvaise utilisation.

  2. @Jean-Yves,

    cher monsieur, je ne pense plus être de la “jeune génération”, disons entre deux, la moitié de ma carrière pro est passée…

    Et je ne crois absolument pas que la génération d’avant se soit battue pour quoi que ce soit… Ils ont été dans un petit délire dont on voit les conséquences aujourd’hui, sur la marche morale et économique de la société… ils ont avant tout pensé à eux et à leurs avantages…

    Concernant plus spécifiquement les militants de tous poils, type féministe, homo, spécistes, écolos, pro-islam,… Pour moi, et de nombreux français, ils ne sont qu’une bande de cons essayant d’imposer leur “religion” (chacun la leur) au dépend du bien commun…. Ces gens nous mèneront droit vers une guerre civile… A moins qu’on ne les arrête d’ici là….

  3. LAHIRE doit être de cette “jeune ” génération qui ne s’est pas battue et récolte sans rien faire les graines que les vieux cons ont fait fructifier … conne époque …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici