Accueil +Culture « Bienvenue dans la nouvelle ruralité « : le mieux vivre ensemble en respectant...

« Bienvenue dans la nouvelle ruralité « : le mieux vivre ensemble en respectant l’environnement

bienvenue dans la nouvelle ruralité

Petit-fils d’agriculteur, Jean-Marc Esnault a passé son enfance dans un village des Côtes-d’Armor. Étudiant à Rennes où il se forme au développement social des organisations, à la sociologie et aux politiques d’emploi, il prend ensuite la direction d’établissements de formation préparant aux métiers de l’agriculture, du paysage et de l’environnement.

Aujourd’hui il est le directeur général de The land, un espace de formation, de culture et d’innovation qui se donne pour mission de cultiver l’humain et l’échange autour de 5 pôles : l’enseignement secondaire et supérieur, la formation continue, le développement économique, la vie sociale et culturelle.

Jean Marc Esnault vient de publier son ouvrage « Bienvenue dans la nouvelle ruralité́ » aux éditions L’Harmattan. 

A travers cet ouvrage, il partage sa vision tolérante et militante de la ruralité, nous interrogeant sur l’aménagement des territoires, l’environnement, l’agriculture, le commerce de proximité́, les énergies renouvelables, la médecine, les arts, la culture, le vivre- ensemble, soit tout ce qui constitue les clefs de la reconquête des territoires ruraux.

L’auteur pointe du doigt les errances du passé, l’immobilisme du présent, montre les enjeux auxquels nous sommes confrontés et qui peuvent trouver des solutions dans nos campagnes. Avec humour parfois, jouant des références historiques, scientifiques et culturelles, Jean-Marc Esnault pense nos campagnes différemment, dans une approche pluridisciplinaire et transverse. Le chemin qu’il préconise, pour un monde meilleur, est celui d’une ruralité́ plus habitée et plus vivante, de villes plus habitables et respirables. Cette voie est-elle possible ? L’auteur se définit lui-même comme un utopiste réaliste. 

Article précédentUn vaccin contre le cancer est envisageable avant 2030, selon les fondateurs de BioNTech
Article suivantParis Podcast Festival : « Puissances de la douceur » dans un monde en pleine mutation !