Accueil +Écologie Il crée un musée de statues sous-marin pour empêcher la...

Il crée un musée de statues sous-marin pour empêcher la pêche illégale

Statue de marbre immergée. (Giovanni Cipriano/New York Times/Redux/eyevine)

Dans la baie de Talamonde en Italie, des sculptures ont été disposées sous l’eau. Le but est de stopper la pêche illégale qui ronge cette zone depuis des années alors qu’elle est censée être protégée.

« La casa dei Pesci » (maison du poisson en français) est composée d’une cinquantaine de statues faites de marbre. Un véritable musée sous-marin. Mais cette initiative n’a pas pour but principal l’esthétisme. Des chalutiers viennent pêcher en grosse quantité les poissons de la zone. Ils raclent les fonds marins avec leurs filets, détruisent l’écosystème et réduisent fortement la faune sous-marine. 

Paolo Fanciulli, petit pêcheur italien et militant Greenpeace, a alors décidé de s’occuper lui-même du problème qu’est la pêche industrielle. Des blocs de marbre de 10 à 15 tonnes sont sculptés par des artistes bénévoles, ils sont ensuite disposés sous l’eau. Impossible pour les chalutiers de venir pêcher dans la zone, leurs filets se déchirent.

Ces statues font fuir les bateaux de pêche, mais ils ont aussi une autre utilité. Ils servent d’habitat pour les poissons qui reviennent nombreux depuis l’immersion du premier bloc en 2013.

Paolo espère atteindre la barre symbolique des cent statues immergées d’ici la fin de l’année.

Article précédentHérault : l’âne au coeur d’un projet pour recréer du lien entre l’homme et son environnement
Article suivantDes aveugles recouvrent la vue grâce à des cellules de peau de cochon