Accueil +Culture Diversité, tolérance : le puissant discours de Jane Fonda aux Golden...

Diversité, tolérance : le puissant discours de Jane Fonda aux Golden Globes

Jane Fonda

Jane Fonda, actrice légendaire et activiste dont le nom a été synonyme d’excellence pendant six décennies, a reçu le prix Cecil B. DeMille dimanche soir lors de la cérémonie des Golden Globes. Elle a utilisé son temps imparti pour attirer l’attention sur l’inégalité omniprésente à Hollywood alors que la cérémonie fait l’objet d’une polémique sur l’absence de membre noir dans ses rangs.

En acceptant le prix, Jane Fonda a profité de l’occasion pour s’adresser à sa “communauté de conteurs” qui se sont longtemps battus pour partager leur art à travers l’histoire même lors des crises les plus turbulentes, comme celle que nous traversons actuellement.

« Les histoires peuvent changer nos cœurs et nos esprits, elles peuvent nous aider à nous voir sous un nouveau jour, à avoir de l’empathie, à reconnaître que, malgré toute notre diversité, nous sommes d’abord des humains » a-t-elle déclaré. « Les formes non linéaires et non cérébrales que sont l’art parlent à une fréquence différente et génèrent une nouvelle énergie qui nous ouvre et pénètre nos défenses afin que nous puissions voir et entendre ce que nous avons pu avoir peur de voir et d’entendre ».

« Il y a une histoire que nous avons peur de voir et d’entendre et qui parle de nous-mêmes dans ce métier. L’histoire de ces voix que nous respectons et élevons – et de celles que nous ignorons. L’histoire de qui a une place à la table et de qui est tenu à l’écart des lieux de décisions… l’art a toujours été non seulement en phase avec l’histoire, mais il a ouvert la voie, alors soyons des leaders. »

L’actrice a été récompensée pour ses contributions soutenues au cinéma et à la culture depuis plus de 60 ans. Au-delà de ses rôles emblématiques, l’activisme aux multiples facettes de Jane Fonda a englobé les questions de guerre, d’autonomisation des jeunes, d’égalité des sexes, d’environnement et de droits LGBT.

Ses causes philanthropiques comprennent également la collecte de fonds pour ses organisations à but non lucratif. En 2019, elle a été arrêtée trois fois pour avoir protesté contre le changement climatique devant le Capitole américain à Washington. Elle a ensuite été ambassadrice de bonne volonté pour les Nations Unies.

(crédit photo : Golden Globes)

1 COMMENTAIRE