Accueil +International Droits des femmes : le Soudan pénalise les mutilations génitales féminines

Droits des femmes : le Soudan pénalise les mutilations génitales féminines

Soudan

Le gouvernement soudanais a criminalisé les mutilations génitales féminines, a déclaré vendredi un porte-parole du gouvernement, réprimant une pratique que la plupart des femmes et des filles du pays ont endurée.

Un amendement du code pénal du pays a été adopté, interdisant ce type de pratiques. Le ministère soudanais des Affaires étrangères a déclaré que cette action relevait de l’engagement du gouvernement à l’égard des accords internationaux sur les droits de l’homme.

 Selon les données des Nations Unies, environ 88% de la population féminine du Soudan a subi des mutilations génitales, ce qui en fait l’une des nations les plus touchées au monde.

“Nul doute que cet article contribuera à lutter contre l’une des pratiques sociales les plus dangereuses, qui constitue une violation flagrante contre les femmes et un crime contre les droits des femmes”, indique le communiqué du ministère soudanais des Affaires étrangères.

 Le ministère soudanais des Affaires étrangères indique “que la modification de cette loi est une marque positive dans la création d’une société où les femmes jouissent de tous leurs droits, y compris de l’exercice de leurs droits et devoirs“, ajoute le communiqué.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour
    DEUX CHOSES
    la 1° ces mutilations génitales féminines se pratiquent très discrétement dans nos pays grâce à i’ émigration clandestine
    le 2° le Soutan décrète l’abandon des mutilations génitales féminines c’est un BON PAS EN AVANT le jour où il n’y aura plus une seule mutilation génitale féminine je crierai BRAVO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici