Accueil +Écologie En Islande, pour la troisième année consécutive, interdiction de chasser la baleine.

En Islande, pour la troisième année consécutive, interdiction de chasser la baleine.

Depuis 2019, l’Islande (l’un des plus grands pays chasseurs de baleines) a renoncé à son titre en interdisant la chasse de ce Cétacé.

C’est la troisième année consécutive durant laquelle  les pêcheurs islandais n’ont plus le droit de chasser le mammifère marin. Grâce a la baisse significative de consommation de viande de baleine, l’Islande se rapproche peu à peu d’une interdiction permanente.

En 2003, l’état insulaire a décidé de recommencer la chasse à la baleine après une pause de 14 ans. En 2018 les baleiniers ont pêché six baleines de Minke, mais ils se sont mis d’accord pour les épargner.

Sharon Livermore, la directrice de la Conservation marine chez IFAW a indiqué : « Nous sommes à un cheveu de la fin définitive de la chasse à la baleine en Islande. En 2020, l’association des chasseurs islandais du petit rorqual a reconnu l’inutilité de leur chasse et a mis fin à son activité sanglante. Maintenant il ne reste plus que Kristjan Loftsson et son entreprise de chasse au rorqual commun, Hvalur. Selon la réglementation relative aux quotas, il est encore autorisé à tuer des rorquals communs, ce qu’il n’a pourtant pas fait depuis 2018. Hélas, il se peut encore que Loftsson reparte chasser la baleine l’an prochain pour conserver un nouveau quota pour les cinq années à venir. »

Une annonce étonnante surtout quand on sait que seulement 1% des islandais affirment manger régulièrement de la viande de baleine.

Une bonne nouvelle donc, qui va peut-être permettre à la chasse aux baleines de définitivement disparaître de ce pays.

Article précédentOnzic : réviser des examens avec du rap
Article suivant5 millions d’arbres plantés au Ghana en une seule journée !