Espoir : un traitement a permis d’éliminer la maladie de Parkinson chez des souris

Dans le cadre de  travaux présentés dans la revue Nature, des chercheurs de l’université de Californie à San Diego (UCSD) ayant auparavant provoqué la perte de neurones dopaminergiques chez des souris, sont parvenus à les soigner de la maladie de Parkinson. Définitivement. Une première !

Techniquement le traitement, prometteur mais qui n’est à ce stade qu’une preuve de concept, consiste en un virus non infectieux. Ce virus porte un morceau d’ARN artificiel, conçu pour se lier à l’ARN de la PTB et le dégrader. Ainsi, le gène codant la PTB ne peut plus produire de protéines fonctionnelles. Et les astrocytes deviennent neurones.

Chez les souris, cela a permis de restaurer un niveau normal de dopamine. Et ce, en un seul traitement, dont les effets perdurent pour le reste de la vie.

Article précédentUn test salivaire ultra rapide et 100% français pour dépister le Covid-19
Article suivantVidéo : un voilier ramasse 100 tonnes de plastique dans l’Océan Pacifique

2 Commentaires

  1. Bonjour VAINCRE LA MALADIE DE PARKINSON beaucoup de personnes, trop de personnes en souffre ce serait merveilleux Le traitement pour ces personnes
    Déjà merci à ces chercheurs