Espoir : un traitement a permis d’éliminer la maladie de Parkinson chez des souris

Dans le cadre de  travaux présentés dans la revue Nature, des chercheurs de l’université de Californie à San Diego (UCSD) ayant auparavant provoqué la perte de neurones dopaminergiques chez des souris, sont parvenus à les soigner de la maladie de Parkinson. Définitivement. Une première !

Techniquement le traitement, prometteur mais qui n’est à ce stade qu’une preuve de concept, consiste en un virus non infectieux. Ce virus porte un morceau d’ARN artificiel, conçu pour se lier à l’ARN de la PTB et le dégrader. Ainsi, le gène codant la PTB ne peut plus produire de protéines fonctionnelles. Et les astrocytes deviennent neurones.

Chez les souris, cela a permis de restaurer un niveau normal de dopamine. Et ce, en un seul traitement, dont les effets perdurent pour le reste de la vie.

2 Commentaires

  1. Bonjour VAINCRE LA MALADIE DE PARKINSON beaucoup de personnes, trop de personnes en souffre ce serait merveilleux Le traitement pour ces personnes
    Déjà merci à ces chercheurs

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici