Home + +Sciences + Des études sur l’ADN du Yéti permettent de découvrir un nouveau spécimen d’ours polaire

Des études sur l’ADN du Yéti permettent de découvrir un nouveau spécimen d’ours polaire

big foot ok
Relayée par nos confrères de 20minutes, une étude un peu particulière vient de permettre la découverte d’un ours polaire non-répertorié, probablement hybride d’ours brun et ours blanc.

Alors qu’aucune réelle preuve ne permet d’affirmer l’existence du Yéti, légendaire homme des neiges aussi connu sous le nom de « Big Foot », Bryan Sykes, professeur de génétique à l’Université Britannique d’Oxford, a décidé de lancer en 2012 un appel aux musées et collections privées afin de récupérer des échantillons d’ADN susceptibles d’appartenir à la créature.
Sur 57 échantillons récoltés, 36 ont été sélectionnés et seulement 2 présentaient un réel intérêt mais aucune trace du Yéti…
Désormais si l’existence du monstrueux homme des neiges n’a pu être prouvée, le binôme d’ADN a permis aux scientifiques de découvrir l’Ursus Maritimus, un ours polaire vieux de 40 000 ans, hybride d’ours brun et ours blanc, en provenance du Bhoutan et de la région du Ladakh en Inde.
Source : 20minutes

Lire aussi

couette

Une “couette révolutionnaire” récolte plus de 4,5 millions de dollars sur Kickstarter

C’est le nouveau phénomène du web. Il n’est pas ici question de vidéos de chats …

%d blogueurs aiment cette page :