Accueil +International Face au boycott, Brunei suspend la peine de mort pour homosexualité

Face au boycott, Brunei suspend la peine de mort pour homosexualité

Le sultanat de Brunei renonce à appliquer la peine de mort à l’encontre des homosexuels en raison du tollé international suscité par cette mesure, a annoncé le sultan Hassanal Bolkiah à l’occasion du début du ramadan.

Le sultan a souligné qu‘un « moratoire de fait » existait en ce qui concerne la peine capitale depuis deux décennies déjà. Il en est ainsi pour les criminels, il en sera de même pour les homosexuels. Hassanal Bolkiah a évoqué un « malentendu ».

Un nouveau code pénal entré en vigueur en avril dans ce petit Etat prévoyait notamment de punir de lapidation les relations sexuelles entre personnes du même sexe. Brunei a fait l’objet de virulentes critiques de la communauté internationale, emmenée par l’acteur américain George Clooney qui a lancé un appel au boycott de neuf hôtels de luxe liés au sultan de Brunei.

A l’initiative de ce mouvement figurent aussi l’animatrice Ellen De Generes et le chanteur Elton John. Tous ont appelé à ne plus loger dans les hôtels que possède le pays, notamment le Plaza Athénée à Paris, le Dorchester à Londres et le Beverly Hills Hotel à Los Angeles.

Ils ont été imités par des élus de Los Angeles puis par les banques JP Morgan et Deutsche Bank qui ont interdit à leurs employés de séjourner dans ces hôtels. La compagnie aérienne Virgin Australia a, pour sa part, annulé un accord permettant à son personnel d’acheter des billets à prix réduits pour voyager à bord des vols de Royal Brunei.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici