Home + +International + Des femmes iraniennes courageuses tombent le voile sur Facebook

Des femmes iraniennes courageuses tombent le voile sur Facebook

safe_image-1.php

Sur une page Facebook (Stealthy freedom of Iranian women), des femmes iraniens ont  ont publié des photos, où elles posent sans leur foulard. .
Depuis la Révolution islamique de 1979, en Iran toutes les femmes doivent porter un foulard islamique. Ces selfies vont donc à l’encontre de la loi qui prévoit même des arrestations et des peines variées (amendes, incarcérations, coups de fouet…) pour les contrevenantes. Pourtant, les photos assorties du hashtag #mystealthyfreedom fleurissent sur les réseaux sociaux dans le pays .

La journaliste iranienne Masih Alinejad est à l’origine de la page Facebook, aujourd’hui “limée” par plus de 363 000 personnes. Elle a longtemps vécu à Ghomikola, au nord de l’Iran, avant de partir pour Londres, en 2009. “Pendant trente ans, j’ai porté le foulard devant mon père, a-t-elle expliqué au Guardian. Ca m’a pris du temps d’être capable de me révéler et de dire aux gens que je préfère ne pas me couvrir les cheveux, que je veux être moi-même.” Le 3 mai 2014, elle poste une photo d’elle sans voile, prise en Iran. Et invite ses compatriotes à en faire de même.
Ce projet a immédiatement suscité de violentes réactions, notamment parmi les médias officiels iranien s, qui n’ont pas hésité à s’en prendre par les mots à Masih Alinejab. Les Iraniens les plus conservateurs ont ensuite multiplié les actions et les rassemblements pour exiger un contrôle plus strict des codes vestimentaires.

Lire aussi

Découvrez le palmarès 2017 des recherches sur Google

Quelles sont les requêtes qui ont suscité le plus d’intérêt chez les internautes ? En …