Accueil +Écologie Il crée la bière écoresponsable à base d’invendus de pains

Il crée la bière écoresponsable à base d’invendus de pains

crédit : gasper.fr
crédit : gasper.fr

Depuis plus d’un an, la marque qui a vu le jour à Amiens a une particularité. Elle brasse ses bières à partir des invendus de pain qu’elle récupère dans les boulangeries et restaurants. Une véritable démarche anti-gaspillage pour l’une des boissons les plus populaires en France.

Un jeune créateur de 27 ans Hugo Laudren a fait du pain le petit plus pour sa bière la Gasper. Son quotidien: sillonner les rues Amiénoises en direction des boulangeries et des restaurants.

En effet, en 2019, l’entrepreneur a eu une idée. Il s’est mis à réutiliser les invendus de pains au lieu de les jeter à la poubelle. Un projet qui lui tient à coeur alors qu’il se dit souvent « révolté par le gaspillage alimentaire » : il s’appuie sur les enquêtes de l’Ademe (organisme dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement) qui estimait en 2020 que près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont jetées chaque année.

« Changez le monde à coups de pintes », c’est le slogan qu’Hugo Laudren a choisi. Pour réaliser la bière Gasper il s’est associé à Julien Labaisse ou le brasseur Ambiani. Brasseur qui produit la bière composée de 30% de pain recyclé et 70% de malt d’orge. Le résultat, c’est une bière blonde à 5 degrés, vendue notamment sur Amiens mais aussi sur Lille. Une bière qui s’inscrit dans une démarche écoresponsable

Dans ce véritable travail d’équipe amiénoise, Gasper estime que 1000 litres de bières correspondent à 360 baguettes qui ne finiront pas aux ordures. Mais comme tout alcool, cette bière engagée reste à consommer avec modération.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Recuperer tous les pains invendus après des boulangeries et les confier à ce jeune créateur pour ensuite en faire de la bière sous le nom Gasper J’AIME BEAUCOUP