Home + +Société + IDF:une bourse au mérite pour les bacheliers mention “trés bien “

IDF:une bourse au mérite pour les bacheliers mention “trés bien “

images

Une mention au baccalauréat peut vous rapporter une bourse qui varie selon les villes ou les régions.

La Région Ile de France récompense, à compter de cette année, les bacheliers boursiers ayant obtenu la mention « très bien » au bac, en leur décernant une bourse au mérite de 900 euros.

Pour recevoir la bourse ils doivent, en plus d’avoir obtenu le bac avec mention « très bien », résider en Île-de-France et être inscrits à la rentrée prochaine dans un établissement d’enseignement supérieur ou de fomation sanitaire et sociale situé en Île-de-France.

Une fois ces conditions remplies, ces jeunes Franciliens n’ont aucune démarche à accomplir. La Région leur versera, par l’intermédiaire des Crous, la bourse de 900 euros à la rentrée. Mieux : elle la leur versera jusqu’à deux fois encore (900 euros l’an prochain et 900 euros l’année suivante) dès lors qu’ils sont assidus à leurs cours, présents aux examens, et qu’ils ne redoublent pas (sauf raisons médicales justifiées).

L’Auvergne-Rhône-Alpes donne un coup de pouce de 500 euros à tous les bacheliers, qu’ils soient boursiers ou pas, qui décrochent la mention très bien.

La Guadeloupe décerne le prix de l’Excellence aux lycéens ayant obtenu une moyenne de 18 ou plus. Ces brillants élèves reçoivent une bourse de 3960 euros, un ordinateur et chaque année un billet d’avion aller-retour Pointe-à-Pitre / Paris (ou la ville de leurs études).

Enfin par exemple Cannes réserve son prix Jacqueline de Romilly aux candidats ayant décroché la mention très bien et qui s’inscrivent dans une filière d’excellence. Son montant varie de 500 à 3000 euros selon la voie choisie (prépa, médecine, vétérinaire…) et les revenus du foyer (critères sociaux).

Lire aussi

Vidéo :Emmaüs et la Fondation Abbé Pierre s’engagent contre les dispositifs anti-SDF

  Des bancs trop inclinés pour qu’on puisse y dormir, des pointes en métal pour …

One comment

  1. Sophie Mouton pour le fiston…

Laisser un commentaire