Home + +Culture + Il parcourt 2080 kilomètres en fauteuil pour honorer la mémoire de son arrière-grand-père

Il parcourt 2080 kilomètres en fauteuil pour honorer la mémoire de son arrière-grand-père

guy ok
Pour honorer la mémoire de son arrière-grand-père Alfred Leriche, déporté durant le troisième Reich pour avoir protesté contre le nazisme, Guy Patin a décidé de se rentre à pieds ou plutôt en fauteuil roulant jusqu’au camp de Sachsenhausen au nord de Berlin où son aïeul a trouvé la mort…
Le 6 juin dernier soit 73 ans après la capture de son parent, Guy s’est élancé sur la route à raison de 40 à 60 kilomètres par jour.
Il atteint le camp de concentration le 26 juillet dernier, date qui correspond au décès de son arrière-grand-père, jour pour jour.
Sur le trajet, il a pu rencontrer différentes personnes qui militent comme lui pour le travail de sauvegarde de la mémoire.
Une fois sur place, Guy Patin a été accueilli par le directeur du Mémorial ainsi que par  le ministre régional de la Justice : « C’est un geste de mémoire pour rendre hommage à mon arrière-grand-père mais aussi un geste de colère face à la montée de l’extrême-droite en Europe, pour rappeler que la vigilance est plus que jamais nécessaire face aux démons du passé ».
L’année prochaine à l’occasion des 70 ans de la Libération, Guy reproduira le parcours de cette marche pour se rendre au mémorial : « Ca sera pour moi une marche de l’espoir et de la vie pour moi qui n’aurait sans doute jamais survécu à cette époque ».
Plus de détails sur le voyage de Guy sur la page facebook dédiée.
Source : Rfi

Lire aussi

Des scientifiques lyonnais reçoivent un Nobel du rire pour leur étude sur le fromage

Chaque année avant l’attribution des Prix Nobel, la prestigieuse université américaine Harvard se concerte pour …

%d blogueurs aiment cette page :