Accueil +Écologie Un alsacien voyage et fait connaitre sa région en vélo électrique à...

Un alsacien voyage et fait connaitre sa région en vélo électrique à propulsion solaire !

crédit photo : 100kmautour.com
crédit photo : 100kmautour.com

Avec son vélo écolo, cet alsacien compte parcourir 1200km dans le rayon de 100km qu’il ne peut pas dépasser. Son périple a déjà commencé.

 

S’offrir un véritable voyage et découvrir de nouveaux horizons sans braver les interdits, c’est possible. En tout cas, Jérôme Zindy tente de le réaliser.

« 100 kilomètres autour de Strasbourg » c’est le nom qu’il a donné à son nouveau projet. Cet originaire de Mulhouse s’est lancé ce défi  il y a quelques mois alors qu’il avait déjà l’interdiction d’aller au-delà de 100 kilomètres. « Pourquoi ne pas partir à l’aventure dans ce fameux rayon de 100 kilomètres ? » s’est-il demandé.

Au programme, un voyage de 1200 kilomètres pour 24 rencontres. En effet, Jérôme Zindy veut découvrir et faire découvrir les trésors Alsaciens. Pour cela, il part à la rencontre de différents producteurs locaux. L’Alsacien diffuse des vidéos de son aventure sur youtube au fur et à mesure de son périple :

 

Un voyage 100% écolo 

En plus de respecter les limitations et de faire découvrir sa région, l’Alsacien respecte aussi l’environnement. Pour partir à l’aventure, il enfourche un vélo bien particulier. Un vélo électrique qui fonctionne à l’énergie solaire.

Le prototype a été imaginé par Guillaume Devot, un spécialiste de l’électrification des vélos. Il y a le confort explique-t-il : « C’est un tandem totalement transformé. Il suffit de choisir le bon niveau d’assistance, le moteur électrique fait le reste et me permet de pédaler sans effort. » De quoi permettre à n’importe qui de pouvoir voyager dans les mêmes conditions.

Par ailleurs, Guillaume Devot a créé un vrai vélo écolo. « La batterie est rechargée grâce à un panneau solaire de 110 watts et par le frein moteur qui recréé de l’énergie à la descente. » Un système qui permet à ce vélo de 75 kilos d’avoir une autonomie de 80km.

Pour l’heure, ce voyageur a déjà parcouru plus de 1000km avec  une vingtaine de producteurs locaux rencontrés. Le projet de voyage dans un rayon de 100km s’est d’ailleurs étendu au-delà de l’Alsace, notamment en Provence où Jérôme Zindy est aujourd’hui basé.

Article précédentSortie de crise : les fonctions commerciales recrutent
Article suivant2 géants de la mode renoncent à l’utilisation de fourrure animale