Accueil A la une Interview : Active Giving, l’application qui convertit votre activité physique en arbres...

Interview : Active Giving, l’application qui convertit votre activité physique en arbres plantés

Active Giving

Alors que beaucoup d’entre nous aimeraient contribuer à rendre notre planète plus saine, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’impliquer. Active Giving est une solution de fitness numérique qui permet aux personnes actives de contribuer à des projets sociaux et environnementaux lors de leurs séances de fitness.

L’idée est simple et séduisante : à chaque fois que vous marchez, l’application convertit vos kilomètres parcourus en arbres plantés.

Rencontre avec Laurent Petit, co-fondateur d’Active Giving :

Laurent Petit - Active Giving

 

Bonjour Laurent, peux-tu te présenter ?

Laurent Petit : Je suis originaire de Bruxelles. Je voulais vivre dans une capitale européenne où ça bougeait bien au niveau de la culture donc j’ai opté pour Berlin. Au départ je ne savais pas si j’allais y rester une semaine ou 6 mois mais quand je suis arrivé ici, j’ai tout de suite remarqué qu’il se passait beaucoup de choses au niveau de l’art. J’étais déjà fan de sport et j’ai commencé à courir avec des groupes, Berlin étant l’une des grandes capitales de la course grâce au marathon. Et je me suis rendu compte qu’à chaque fois qu’on court, on passe par des endroits où il y a des oeuvres artistiques sur les murs dont je fais la promotion sur mon blog, donc je peux en parler facilement et c’était facile de partager cela avec mes partenaires.

C’est à ce moment là que j’ai commencé à organiser des tours guidés de Street Art mais en courant et donc maintenant ça s’appelle Urban Art run. Au début je voulais juste faire ça avec des potes et puis ça a pris de l’envergure et j’ai commencé à travailler pour des marques, des entreprises ou des événements. Quand les gens viennent pour une course ou pour un autre événement sportif, ils sont toujours de bonne humeur et joyeux, ils ont envie de se dépenser. Il y a vraiment une belle atmosphère, c’est parfait quoi.

Faut-il avoir un bon niveau en course ?

Je m’adapte toujours en fonction des participants et de toute façon quand tu t’arrêtes entre 5 et 10 fois en l’espace d’une heure, ça n’est jamais épuisant. C’était génial d’organiser des événements où il y avait 200 personnes qui venaient mais il manquait le côté « impact positif » sur l’environnement. Et c’est à ce moment-là qu’on a eu l’idée de créer « Active Giving » afin d’utiliser la force du sport pour être utile pour la planète. Dans la plupart des marathons, les gens essaient de collecter de l’argent pour des œuvres caritatives. Et donc je me suis dit qu’il fallait utiliser le sport pour une bonne cause. Au moins tu cours pour quelque chose.

Après je me suis demandé, comment peut-on faire en sorte que ce soit cool et accessible aux gens sans leur demander de l’argent ? Parce que si l’on sort 5€ de sa poche aujourd’hui pour une cause, ce sera compliqué de recommencer le lendemain pour une autre cause. L’idée était d’utiliser une action quotidienne comme le sport – et je ne parle pas du sport de haut niveau – que ce soit la marche, la course ou le vélo. Donc on fait en sorte que chaque activité sportive soit récompensée par un acte qui est bon pour la planète ou la société. Le sport, c’est quelque chose que l’on fait pour soi, bénéfique pour notre santé, donc pourquoi ne pas lui donner un sens pour quelqu’un ou quelque chose ? Et comme je n’ai pas trouvé d’application sur le marché qui correspondait à ce que je voulais faire, je me suis dit que j’allais la créer moi-même.

Mais comment peut-on en marchant, contribuer à planter des arbres ? 

En fait c’est une application qui enregistre tes kilomètres, tes pas, donc tu la télécharges et c’est gratuit. Grâce au système de GPS, ça va suivre ta marche et calculer le nombre de kilomètres que tu fais et quand tu auras terminé, on va te dire « merci d’avoir marché 5 km » grâce auxquels tu contribues à planter des arbres et ceci a été rendu possible grâce à un sponsor. Actuellement nous avons déjà planté 1.200.000 arbres. Grâce à ça, on crée de la publicité pour nos sponsors parce que tu peux aussi cliquer sur leur logo, et être redirigé sur leur site internet. Et ce revenu publicitaire, on l’investit dans la plantation d’arbres.

Et tes arbres sont plantés à quel endroit ? En Allemagne ?

On aimerait planter des arbres en Allemagne parce que finalement on en a besoin partout dans le monde. Mais le coût lié à la plantation de l’arbre en Europe est vraiment très élevé. Il faut compter entre 10 et 15€ l’unité alors qu’en Afrique où le besoin est déjà plus grand, le coût est moins cher et les revenus générés par la plantation d’arbres permettent également à des familles de nourrir leurs enfants, et de les envoyer à l’école. L’impact est beaucoup plus important.

C’est à dire qu’en plus, tu aides les populations locales ?

C’est ça. L’idée, c’est d’abord d’attirer l’attention des gens en leur disant qu’il faut qu’on fasse attention au climat. Et du coup, on a commencé à planter les arbres, mais en même temps, cela va créer un impact positif aussi sur la société via les villageois qu’on emploie. On travaille avec différentes organisations réputées qui font de la plantation depuis des années. Chaque mois on les soutient financièrement grâce au budget généré via la publicité.

Ce sont ces mêmes associations qu’on retrouve dans la rubrique qui présente les projets que vous soutenez ?

Exactement. D’ailleurs c’est important de se créer un profil sur l’application, ça prend 2 secondes et cela te donne l’option de pouvoir choisir le projet que tu veux soutenir. Et l’autre avantage c’est que tu peux également associer une montre connectée.

Donc tu convertis une activité quotidienne en bienfait pour la planète ?

C’est ça. On s’adresse aux gens qui sont déjà actifs en leur disant, puisque vous faites déjà un effort, autant qu’il serve à quelque chose. 

Il y a également une rubrique « news » dans ton application qui permet d’informer les gens et de les amener à avoir une vie plus saine ?

Exactement. Parce que finalement, le sport, ça n’est qu’une partie d’une vie saine. Et la prochaine étape pour Active Giving, c’est de s’attaquer à l’inactivité physique. C’est un fléau aussi grave que le choc climatique et on souhaite vraiment dire aux gens qui ne sont pas encore actifs qu’il faut absolument bouger. Peut-être que cette valeur ajoutée va permettre aux gens de se motiver, s’ils ont la possibilité de contribuer à aider la planète en plantant des arbres. Si tu commences à prendre soin de toi, c’est un cercle vertueux et c’est ton mode de vie qui va changer. L’objectif d’Active Giving, c’est que les gens se disent, je m’entretiens et j’entretiens la planète, en faisant du vélo ou du yoga, et l’idée c’est de les amener aux autres gestes quotidiens, à faire attention à ce que tu achètes, à consommer moins de plastique, peut être à prendre les transports en commun, tu vois, c’est vraiment cette mentalité là.

Quels sont vos axes de développement ?

C’est une application qu’on a financé nous-mêmes, avec Till Harnos qui est le co-fondateur. Elle est toute jeune puisqu’elle est sortie en avril 2020 mais elle remplit déjà sa mission. Ce qu’on souhaiterait faire, c’est améliorer le côté communautaire, c’est à dire que nos utilisateurs puissent échanger ensemble. On voudrait aussi développer l’application pour que ça devienne un outil pour les athlètes de haut niveau pour qu’ils puissent créer des campagnes. Parce que les athlètes, évidemment, c’est ceux qui ont le plus de poids quand il s’agit de sponsoring et de causes. On voudrait qu’ils utilisent leur influence qui est énorme pour inciter leurs fans à s’engager pour qu’ensemble, on puisse faire un monde meilleur.  Pour que chacun ait un impact au même titre que leur star préférée. Ça peut vraiment déplacer des montagnes. On l’a fait à petite échelle avec des athlètes du biathlon, de tennis, de hockey sur gazon. Et j’espère pouvoir bientôt aller sur le foot parce que le foot a vraiment un impact incroyable.

Enfin mon rêve serait d’être présent d’une façon ou d’une autre aux Jeux Olympiques. d’être un partenaire soit de fédération sportive, soit des J.O. et de motiver les téléspectateurs.

Si des sponsors nous lisent, comment peuvent-ils vous contacter ?

Les sponsors peuvent nous contacter directement sur notre site. C’est extrêmement valorisant pour une entreprise de pouvoir communiquer sur leur engagement pour la planète par exemple en publiant un communiqué de presse expliquant que leur marque a financé la plantation de 10.000 arbres en Afrique. Leur nom sera associé à nos valeurs.

Article précédentUne brigade de protection des animaux bientôt mise en place
Article suivantScience : des lentilles pour prévenir le glaucome