Home + +Santé + Ils inventent un test de détection précoce des cancers

Ils inventent un test de détection précoce des cancers

Plus un cancer est détecté tôt, plus les chances de le guérir sont nombreuses . C’est dans ce but que des chercheurs du Johns Hopkins Kimmel Cancer Center rapportent avoir développé un test sanguin permettant de détecter à un stade précoce les cas de cancer colorectal, du sein, du poumon et de l’ovaire.

Les conclusions de cette étude ont dévoilé des résultats encourageants. En effet, pour le cancer de l’ovaire, le test a permis de détecter 67 % des cas au stade 1 et 75 % au stade 2 de la maladie.

Pour le cancer du poumon, sur les 71 malades de l’étude touchés par cette maladie, 45 % ont été diagnostiqués au stade 1 et 72 % au stade 2.

Le cancer colorectal a pu être diagnostiqué chez 89 % des patients au stade 2 et à 50 % pour le stade 1

 

Cet examen est basé sur l’analyse de petites quantités d’ADN spécifique à chaque cancer dans le sang, libéré par la tumeur. “Cette étude montre que l’identification du cancer par l’utilisation précoce des changements d’ADN dans le sang est faisable et que notre méthode de séquençage de haute précision est une approche prometteuse pour atteindre cet objectif.”, explique le Pr Victor Velculescu du Johns Hopkins Kimmel Cancer Center.

Ce type de tests sanguins sont de plus en plus développés dans le cadre de l’oncologie clinique, mais ces derniers restent souvent dans les premiers stades de développement. Ce nouveau test a de spécifique le fait qu’il repose sur une nouvelle technique de séquençage de l’ADN: il se base directement sur les vraies mutations dérivées de la tumeur et non sur les biomarqueurs sanguins.

 

Lire aussi

Un agriculteur sauve ses courgettes …grâce à la musicothérapie

 “La musique adouci les moeurs” Le dicton bien connu a fait son effet sur les plants …

One comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :