Home + +Culture + Le centre Pompidou s’exporte à Malaga

Le centre Pompidou s’exporte à Malaga

84b64e537f08e81b8dea8cce972a28b2-1427452853

La culture française continue à  s’exporter à travers le monde .Un “Centre Pompidou provisoire” a ouvert  ses portes samedi à Malaga pour présenter pendant cinq ans le savoir-faire et une partie des collections d’un des plus grands musées français. Un concept inédit que le Centre Pompidou pourrait développer ailleurs dans le monde.Le “Centre Pompidou provisoire” a  l’ambition d’être un instrument de développement pour la ville andalouse et le prototype d’un concept inédit qui pourrait être décliné ailleurs.

Installé dans un bâtiment semi-enterré construit en 2013, “El Cubo”, près du port de plaisance de Malaga, le “Centre Pompidou” ouvre ses portes pour cinq ans.

Le projet vise à recréer une sorte de Centre Pompidou en réduction proposant une sélection de 90 oeuvres (peintures, sculptures, photographies, architecture ou design) issues de la collection parisienne, riche de 100.000 pièces. Mais aussi des expositions temporaires d’une durée de trois mois à six mois, des manifestations ouvertes à la danse, au cinéma ou à la vidéo, et des activités destinées au jeune public.

Francis Bacon, Chagall, Magritte y côtoient, entre autres, Picasso, Max Ernst, Julio Gonzalez ou Brancusi.

Après le succès d’une autre délocalisation française dans la ville de Metz, “c’est le début d’une belle aventure européenne pour le Centre Pompidou”, a souligné la ministre française de la Culture, Fleur Pellerin, lors de la cérémonie au côté du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.

 

Lire aussi

Dyslexie

Ils mettent au point un traitement contre la dyslexie !

Albert Le Floch et Guy Ropars sont deux physiciens de l’université Rennes 1. Dans leurs …

%d blogueurs aiment cette page :