Accueil +Culture Le Colisée de Rome en reconstruction pour 2023

Le Colisée de Rome en reconstruction pour 2023

crédit photo : pixabay.com
crédit photo : pixabay.com

Le ministère de la Culture italien se laisse deux ans pour reconstituer le Colisée. Un projet pour remettre à neuf le monument italien le plus visité du monde et le rendre entièrement accessible aux visiteurs.

 

Après un appel d’offre lancé fin 2020, c’est maintenant officiel. Le ministre de la Culture italien Dario Franceschini a annoncé début mai qu’une entreprise d’ingénieurs milanais allait entamer les travaux. Le projet, reconstruire l’immense surface de 3000 m2 du célèbre Colisée de Rome.

Les ruines de ce monument qui date de l’Antiquité accueillent des millions de touristes chaque année. Avant la pandémie, on parlait d’au moins 25 000 visites quotidiennes. Problème, jusqu’à présent il était seulement possible de ne visiter que 15% de la surface du bâtiment. C’est pour cela que Dario Franceschini se félicite de faire « un nouveau pas en avant vers la reconstruction de l’arène ».

Ce qui n’était qu’une idée en 2014 s’est maintenant inscrit dans les grands projets de biens culturels italiens. Avec les 20 millions d’euros que le ministère de la Culture italien va investir dans ce projet, il espère bien optimiser l’espace à disposition.

 

Un accès direct au coeur du Colisée 

Le but des travaux qui devraient commencer cet été est aussi de rendre accessible la totalité de la surface, y compris son centre qui est le plus en ruines aujourd’hui. Pour se faire, les ingénieurs vont utiliser des lamelles de bois mobiles. Elles permettront de recréer la plateforme centrale et serviront aussi à la ventilation des souterrains.

Cette reconstruction est déjà vantée comme un « projet ambitieux dont la structure extrêmement légère permettra de récupérer l’image du monument et restera fidèle à l’architecture scénique telle qu’elle a été conçue par les romains » explique Fabio Fumagalli, l’un des architectes concepteur du projet.

Mais le ministère de la Culture souhaite aussi à terme pouvoir organiser concerts et événements en tout genre à l’intérieur du monument. De quoi rappeler que le Colisée était le plus célèbre des amphithéâtres romains de l’Antiquité. Un lieu historique qui est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le 29 juillet, Dario Franceschini souhaite par ailleurs inviter au Colisée les ministres du prochain G20 de la Culture. L’occasion de planter le décor pour 2023, avant de pouvoir présenter un « Colisée 2.0 » aux touristes du monde entier.