Accueil +International Le Mexique interdit le glyphosate et le maïs transgénique

Le Mexique interdit le glyphosate et le maïs transgénique

Le gouvernement mexicain dit adieu au glyphosate et au maïs OGM. Un décret entré en vigueur le 1er janvier annonce que les autorités « révoqueront et s’abstiendront d’accorder des permis pour la dissémination dans l’environnement de semences de maïs génétiquement modifié ».

Les importations de maïs transgénique seront graduellement réduites jusqu’à ce que plus aucun permis d’importation ne soit délivré d’ici trois ans. Selon le gouvernement, cette mesure vise à contribuer à la souveraineté alimentaire et à protéger le maïs indigène du Mexique. Le pays était jusqu’ici un grand importateur de cette céréale.

En outre, l’herbicide controversé glyphosate, classé depuis mars 2015 comme « cancérigène probable » par le Centre national de recherche contre le cancer (Circ), organe dépendant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sera quant à lui progressivement éradiqué, avec une interdiction totale au 31 janvier 2024.Des alternatives durables vont être recherchées par l’industrie agroalimentaire.

Greenpeace s’est félicitée de ces deux interdictions, les qualifiant dans un communiqué d’« étapes importantes vers une production écologique qui préserve la biodiversité ». Selon Greenpeace, OGM et glyphosate mettent en danger « la diversité des variétés agricoles conservées dans les champs qui sont fondamentales pour la production alimentaire »

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour BRAVO pour le Mexique
    TRES DOMMAGE pour les autres pays que ces poisons y sont maintenus
    TRES DOMMAGE qu’on retrouve ses poisons dans notre assiette pour moi c’est le plus grave

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici