Accueil +Société Le street-artiste Banksy finance un navire pour secourir les migrants

Le street-artiste Banksy finance un navire pour secourir les migrants

Jeudi, le e Guardian  a révélé  que le street-artiste britannique avait financé un bateau, le Louise-Michel, destiné à secourir les migrants qui tentent de rejoindre l’Europe en traversant la Méditerranée.

Le projet a longtemps été gardé secret pour ne pas être contrecarré par les autorités, indique le Guardian. Mais le Louise-Michel, un ancien des douanes françaises, est bien à flot, avec à son bord une dizaine de marins conduits par Pia Klemp. Cette militante allemande pour les droits humains est connue pour avoir conduit plusieurs autres navires de sauvetage, dont le Sea-Watch 3.

Peint en rose et orné d’un graff de l’artiste, le navire a quitté le 18 août, du port espagnol de Borriana, près de Valence et se trouve maintenant au centre de la Méditerranée. Il a même déjà participé à des opérations de sauvetage, dont l’une jeudi, en récupérant 99 personnes, dont 14 femmes et quatre enfants qu’il cherche maintenant à débarquer dans un port maritime sûr ou à transférer sur un navire des gardes-côtes européens.

1 COMMENTAIRE

  1. Certes, aider son prochain est toujours un acte noble.

    Mais, en la matière, où doit on situer la frontière entre ce type d’initiative et l’appel d’air que cela engendre ? Les trafiquants d’êtres humains que sont les passeurs, s’appuient sur ce type de bateau pour terminer le boulot, ce qui n’est pas sans poser de problèmes éthiques.

    Ne devrait on pas confier uniquement à la puissance publique le fait de gérer cela, et non pas à des initiatives privées qui sont nécessairement et avant tout des actes militants ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici