Accueil +Santé Le thé, un remède contre le déclin cognitif

Le thé, un remède contre le déclin cognitif

Et si le thé était la solution pour prévenir le risque de déclin cognitif ? C’est l’idée que soulève une équipe de chercheurs de l’université de Singapour. D’après elle, il faudrait en boire régulièrement, jusqu’à quatre fois par semaine… 

L’idée peut paraître bizarre, mais elle est bien réelle. L’étude sur le sujet a été réalisée sur 36 personnes âgées de 60 ans et plus sur une période de 3 ans. Et grâce à la neuroimagerie par résonance magnétique, les scientifiques ont pu voir un lien entre les personnes qui boivent du thé régulièrement et leurs fonctions cognitives saines. De plus, les connexions entre les différentes zones du cerveau semblent plus structurées. Le traitement cérébral de l’information est donc plus efficace.

Catéchine ou encore L-théanine, ce sont des molécules et des acides aminés présents dans le thé. Ils seraient responsables de la protection des cellules du corps contre le vieillissement. Par conséquent, le vieillissement cérébral est ralenti et les fonctions cognitives sont protégées. 

Le thé est également connu pour d’autres bienfaits. Notamment le thé noir qui augmenterait l’attention et la vigilance surtout chez les personnes âgées. Il permet aussi de lutter sur le long terme contre le stress, et même certaines maladies cardiovasculaires.

 

Article précédentPremière mondiale : un essai clinique a permis de vaincre le cancer colorectal de tous les patients
Article suivant« Nous Tous » : le film qui prône la tolérance par des destins exceptionnels