Accueil +Art de vivre L’ikigaï, le secret du bonheur selon les japonais

L’ikigaï, le secret du bonheur selon les japonais

Cette période de confinement est aussi propice à la réflexion et à  une remise en question de nos priorités .L’ikigaï est  une méthode qui peut y répondre.

C’est une philosophie de vie qui auraient pris ses racines sur l’île d’Okinawa au 14ème siècle. Etymologiquement l’ikigaï vient des termes  iki : la vie, et gai : qui vaut la peine et pourrait se traduire en français par la raison d’être.

Trouver son ikigaï revient à adopter un mode de vie dans lequel on se sente complètement aligné avec soi-même dans tous les domaines ce qui touche donc également le domaine du travail qui est perçu (là-bas) comme source de plaisir et de développement personnel.

La méthode est originaire de l’île d’Okinawa. D’ailleurs, on dit que c’est le lieu où habite la plus grande population de personnes vivant plus de cent ans.

L’Ikigaï leur permet de déterminer leurs objectifs de vie, c’est-à-dire, ” pourquoi ” ils se lèvent chaque matin. En plus d’attribuer le record de longévité à leur hygiène de vie saine, les Japonais y associent une forte corrélation avec leur Ikigai.

Selon eux, vivre en accord avec sa raison d’être, permet de vivre zen et épanoui.
Et c’est cette joie de vivre qui serait en grande partie responsable de leur bonne santé.

D’après les Japonais, tout le monde possède un ikigai. Certains l’ont trouvé et en sont conscients, d’autres le portent en eux, mais le cherchent encore. Le concept de cette philosophie sous-tend cette idée de l’importance de regarder en soi pour découvrir son ikigai: un talent particulier ou un plaisir qui donne sens à vos journées pour donner le meilleur de vous-même. L’ikigai, ça peut être une grande passion entourant un sujet précis, exceller dans quelque chose en particulier, ou encore il peut se manifester à travers des choses simples qui nous plaisent, dans l’attention donnée à l’instant qui passe.

Selon la culture japonaise, on peut trouver son ikigai en répondant à quatre simples questions:

Qu’est-ce que j’aime ?
Qu’est-ce qui me fait me sentir bien ?
Que puis-je apporter au monde ?
Ce pour quoi je peux recevoir un salaire ?

2 Commentaires

  1. Good day! Do you use Twitter? I’d like to
    follow you if that would be ok. I’m definitely enjoying your blog and look forward to new updates.

  2. Bonjour et un Agréable vendredi oui je pense que la doctrine Ikigai peut apporter un meilleur concept de vie à certaines personnes
    A suivre merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici