Home + +Technologie + L’impression 3D à la rescousse du chantier de la Sagrada Familia,

L’impression 3D à la rescousse du chantier de la Sagrada Familia,

sagrada o
Le chantier de la plus célèbre basilique espagnol a démarré il y a 133 ans.
Deux ans après son lancement, c’est Antoni Gaudi qui reprend le projet avec l’idée d’une architecture folle incluant 3 façades, 5 nefs et 18 tours dont la plus haute doit culminer à 170 mètres.
Malheureusement la plupart des plans sont détruits dans un incendie lors de la guerre civile espagnole entre 1936 et 1939 mais il reste quelques modélisations du projet final.
Grâce aux nouvelles avancées, l’impression 3D qui est déjà présente dans le domaine du bâtiment depuis presque 15 ans, devrait permettre aux ingénieurs de terminer les travaux pour 2026, à l’occasion du centenaire de la mort de Gaudi.
Le principe est très simple : modéliser ses reproductions à échelle réelle pour pouvoir les imprimer grâce à un substitut réaliste de plâtre et facile à modeler pour pouvoir corriger les possibles erreurs.
A la mort de Gaudi, le chantier n’était qu’à un quart de son avancement ; il y a deux ans l’association responsable du projet a réalisé une vidéo en trois dimensions pour représenter les travaux restants :

Source : Le Monde

Lire aussi

planete

La Nasa découvre des planètes potentiellement habitables pour l’humain

Si le rêve de conquérir la planète Mars afin de s’y installer est d’actualité , …

%d blogueurs aiment cette page :