Home + +Culture + L’impression 3D pour reconstruire les monuments détruits par Daech ?

L’impression 3D pour reconstruire les monuments détruits par Daech ?

arche
Harvard, Oxford et le musée du futur de Dubaï se sont unis en un projet commun afin de redonner vie aux monuments détruits par l’organisme djihadiste.
Baptisé Institut d’archéologie numérique (IDA), ce projet a pour but de réimprimer en trois dimensions des édifices et monuments grâce à la plus grande imprimante 3D située à Shanghai.
La première relique à reprendre vie sera l’arche syrienne de Palmyre, dernier vestige du temple de Bêl, détruit par Daech en octobre dernier….
Pour cela, le monument sera imprimé à Shanghai puis transporté en Italie pour les finitions avant de trouver place au cœur de Londres puis de New-York à partir d’avril 2016.
Mais ce projet trouve ses origines dans une initiative encore plus large datant de 2012 et baptisée « Million Image Database ».
Il y a quatre ans sous la supervision de l’Unesco, l’IDA commence à numériser par photo tous les plus grandes merveilles du monde dont elle enferme les données dans un coffre-fort numérique géant.
Cette initiative devrait permettre aux chercheurs du monde entier de pouvoir réimprimer les monuments de la planète et les étudier sans risquer d’abîmer les originaux, tout en redonnant vie à ceux détruit par le temps ou la main de l’homme.

Lire aussi

Messieurs, pour séduire mangez des fruits et légumes !

C’est le résultat trés sérieux d’une étude faite par des  chercheurs en psychologie de l’université …

One comment

  1. les salauds ils ont detruit notre histoire l,histoire de l,humanite

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :