Accueil +Société Nancy : ouverture d’un restaurant 100% anti-gaspi

Nancy : ouverture d’un restaurant 100% anti-gaspi

Le premier restaurant coopératif exclusivement à base de produits invendus à ouvert ses portes à Nancy . Son fondateur, Anthony Vincent veut rendre concrète la lutte contre le gaspillage alimentaire, avec une cuisine professionnelle, végétarienne et responsable.

La coopérative Arlevie est ouverte depuis quatre semaines et confectionne une quinzaine de plats par jour pour les midis, au prix unique de 11 euros. Les contenants fabriqués en bagasse, un résidu fibreux de canne à sucre, sont compostables.

Les produits cuisinés par la cheffe, sont aux 3/4 des invendus alimentaires rachetés à prix coûtant. « On s’alimente auprès du primeur Uyar au marché central de Nancy et auprès d’un producteur àAthienville, à proximité de Lunéville« . Il n’y jamais de stock, dans le frigo, des légumes et les desserts, tout est cuisiné au jour le jour.

Credits photos @Comm’ un avenir

 

 

Article précédentNouveau : notre sélection de podcasts… pour vous !
Article suivantUne structure d’écoute contre la maltraitance au sein d’un club de foot lyonnais