Accueil +Écologie Ni viande, ni poisson, 500 personnalités s’engagent en faveur du « lundi vert »

Ni viande, ni poisson, 500 personnalités s’engagent en faveur du « lundi vert »

Ne plus consommer de viande et de poisson chaque lundi, c’est l’engagement qui vient d’être soutenu et relayé par 500 personnalités, artistes, scientifiques, sportifs et acteurs publics : lundi-vert.fr. Collectivement, à l’image des 40 autres pays qui se sont déjà engagés, nous pouvons diminuer notre consommation de chair animale en France et faire un pas significatif pour la sauvegarde de la planète, la santé des personnes, le respect de la vie animale.

 

La production de viande est l’une des activités humaines les plus néfastes pour l’environnement. Elle constitue un gaspillage des ressources naturelles et une des causes principales de déforestation. Près de 85% des surfaces déboisées de la forêt d’Amérique du Sud ont été dédiées à l’élevage. Et selon les Nations Unis, cette activité représente 14,5% des émissions totales des gaz à effets de serre. Enfin, l’élevage consomme une quantité très importante d’eau potable.

 

La santé humaine est la deuxième raison objective de limiter la consommation de chair animale. Manger moins de viande serait même favorable à la santé en contribuant à atténuer le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité. Plus globalement, si l’humanité optait pour une alimentation entièrement à base de végétaux, le taux de mortalité humaine chuterait entre 6 et 10%.

 

Le respect de la vie animale constitue la 3e raison : actuellement, en une année, 74 milliards d’animaux terrestres et entre 500 et 1000 milliards d’animaux aquatiques sont tués pour la consommation humaine.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici