Home + +Technologie + La police munichoise capable de prédire les délits ?

La police munichoise capable de prédire les délits ?

minority ok
Au mois d’octobre, la police munichoise devrait être en mesure de pouvoir prédire l’avenir comme dans le film « Minority Report ».
Bien que cette pratique paraisse complétement futuriste, la manière de procéder des autorités allemandes est loin d’être digne du domaine de la science-fiction.
Les forces de l’ordre auront simplement accès à un logiciel nommé « Précogs » comme les personnages capables de prédire l’avenir dans le film.
Ce programme utilise un algorithme qui met en relation les cambriolages ayant déjà eu lieu par le passé et d’autres données plus complexes, pour prédire où se passeront les prochaines visites nocturnes.
Ce logiciel pourra repérer un prochain cambriolage dans les 250 mètres avoisinants.
« Le logiciel ne cherche pas la vérité mais des corrélations : si A et B sont souvent suivis de C, il part du principe que C suivra probablement aussi la prochaine fois que A et B apparaîtront ensemble. Il déclenche alors une alarme. Les cambrioleurs reviennent souvent à peine quelques jours plus tard dans une maison ou dans une autre du voisinage, volontiers une semaine plus tard au même moment. La criminalité est donc prévisible, du moins en ce qui concerne les criminels professionnels. »
Il ne s’agit pas, comme dans le film, d’arrêter un individu avant qu’il commette un crime mais de le surprendre sur le fait.
Déjà utilisé en format test depuis un an, ce logiciel aurait permis de diminuer le nombre de cambriolages de 40%.
Fiables à plus de 86%, les prédictions auront donc dissuadé une partie des cambrioleurs, de passer à l’acte.
Si la phase de test se conclue de manière positive, l’utilisation du programme pourrait être étendue à une plus large fonction que la prédiction des cambriolages.

Lire aussi

Série: Bonne nouvelle pour les fans de #Sense 8 ! Une saison 3 ?

Lana Wachowski a affirmé, lors d’un Facebook Live organisé à l’occasion de la Gay Pride …

%d blogueurs aiment cette page :