Home + +Société + Priorité aux logements pour les plus démunis?

Priorité aux logements pour les plus démunis?

housing first pepsnews
Sam Tsemberis (photo ci-dessus) est un psychologue américain. Il y a quelques années il met en place une méthode un peu particulière pour réinsérer les sans-abris dans la société.
Depuis 1992, il applique le « Housing First » (Logement d’abord) qui est actuellement adopté par 11 grandes villes comme New-York, Washington ou encore Philadelphie.
Le principe est très simple : Tsemberis estime que tout être humain devrait avoir droit à un logement, une manière de stimuler le sans-domicile pour lutter contre une potentielle addiction (drogue, alcool, etc…) mais aussi pour chercher du travail afin de garder ce logement ; contrairement aux centres d’aide qui attribue des logements en guise de récompense aux personnes ayant réussi à se débarrasser de leur dépendance.
Ce procédé semble porter ses fruits, en avril les pouvoirs publics de l’état de l’Utah ont affirmé avoir presque éradiqué la condition des sdf avec un taux de réussite d’environ 85%.
Une méthode reconnue par de nombreux confrères de Sam Tsemberis qui a également remporté un fort succès sur le plan financier.
Selon le rapport de l’Utah, la prise en charge financière d’une personne sans-domicile reviendrait à 12.000 dollars contre 20.000 avec le système classique de récompense.
Source : Washington Post

Lire aussi

Amitié

La belle histoire d’amitié d’un jeune homme et d’une grand-mère

Depuis près d’un an Spencer Sleyon et Rosalind Guttman joue très régulièrement à On Words …