Accueil +Santé Santé : le traitement de l’hépatite B amélioré grâce… aux ânes

Santé : le traitement de l’hépatite B amélioré grâce… aux ânes

ânes

Le virus de l’hépatite B tue encore 800 000 personnes chaque année. Il n’est pas encore possible de guérir la maladie grâce à un traitement efficace.

Les ânes et les zèbres sont porteurs de virus spéciaux de l’hépatite B, qui pourraient améliorer le traitement chez l’homme, selon le résultat d’une étude impliquant des chercheurs de l’université de médecine de la Charité à Berlin et de l’Université Justus Liebig de Giessen. L’étude a été publiée dans la revue “PNAS“.

Les recherches actuelles ont montré que l’infection chez les zèbres et les ânes est très similaire à l’hépatite B chez l’homme. En identifiant le nouveau virus chez les équidés, les bases seront jetées pour une meilleure compréhension de son évolution chronique chez l’homme et cette compréhension pourrait à son tour affaiblir voire empêcher des évolutions cliniques sévères.

Cette meilleure compréhension pourrait alors devenir la base de nouvelles thérapies.

(Crédit photo : Jim BlackPixabay)

1 COMMENTAIRE

  1. J’espère que le sang porteurs de ce virus particulier que de ces ânes et les zèbres porteurs de virus spéciaux de l’hépatite B sont respectes et non considérés comme une source sans fin