Accueil +Santé Santé : un nouveau traitement injectable pour se protéger du VIH

Santé : un nouveau traitement injectable pour se protéger du VIH

seringue vih

Ce n’est pas un vaccin contre le SIDA, mais c’est une nouvelle avancée. Un antirétroviral administré par injection a réussi à protéger pendant 2 mois du VIH les individus dans une étude à grande échelle. Le succès apparent offre une alternative potentiellement plus facile à la prise quotidienne de pilules, qui peut se révéler difficile pour certaines personnes.

La stratégie des personnes non infectées prenant des médicaments pour prévenir le VIH, connue sous le nom de PrEP, est utilisée depuis 2012. Cette pilule quotidienne combine deux médicaments qui paralysent le virus.

Cette nouvelle étude offre une autre option pour les personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas prendre des pilules quotidiennes. Elle n’a pas démontré, sur le plan statistique, la supériorité du cabotegravir sur le Truvada,(PrEP) mais les données ont clairement montré qu’il fonctionnait tout aussi bien. Le fait d’avoir des options peut inciter plus de gens à essayer la PrEP, comparant la situation aux femmes qui ont maintenant plusieurs formes de contraception parmi lesquelles choisir.

Ce traitement attend encore l’approbation réglementaire pour être mis sur le marché.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour ce sera Beaucoup Mieux que les différents médicaments que la personne atteinte devait avaler par voie orale

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.