Home + +Écologie + Pour sauver des animaux, une manière originale de fabriquer du cuir

Pour sauver des animaux, une manière originale de fabriquer du cuir

leatherroll-1-1
Il y a trois ans Philip Ross a lancé sa start-up MycoWorks à San Francisco.
Ancien artiste, il avait l’habitude de travailler avec des champignons et a eu l’idée d’utiliser certaines parties pour réaliser du cuir.
Pour cela il détache le mycélium, bout filandreux implanté dans le sol, qu’il fait sécher avec des déchets organiques puis enfourne pour tuer les organismes vivants.
Grâce à cette opération les fibres se multiplient jusqu’à donner une surface dense comparable à du cuir.
Ce procédé permettrait ainsi de ne plus avoir à dépecer d’animaux, réduirait les coûts de fabrication du cuir classique ainsi que le temps d’opération diminué de trois ans à trois semaines.

Lire aussi

Jour J pour “l’Université d’été de l’animal ” avec Yolaine de la Bigne

L’UNIVERSITE DE L’ANIMAL, imaginée et orchestrée par la journaliste YOLAINE DE LA BIGNE, réunit les …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :