Home + +Société + Ses collègues lui offrent un an de congés pour accompagner sa femme convalescente

Ses collègues lui offrent un an de congés pour accompagner sa femme convalescente

karim ok
L’histoire commence il y a quelques mois. Karim Zaouai (sur la photo à droite) et sa femment quitte la région parisienne pour emménager à Cagnes-sur-mer sur la côte d’Azur.
Alors en attente de leur second enfant, un terrible drame survient…
Le 3 juillet dernier la femme de Karim est touché par une violente hémorragie cérébrale.
Le traminot prend immédiatement ses congés pour rester au chevet de son épouse mais malheureusement ses réserves s’épuisent.
C’est alors que Sébastien Doze, son collègue et ami a l’idée géniale de lancer une collecte de jours de congés pour Karim : « J’avais vu sur France 3 un film sur la mobilisation des collègues du papa du petit Mathys. Une loi venait d’être votée. J’ai donc lancé une collecte dans nos rangs. Mais on a tous été étonnés par l’engouement ».
« On a tout d’abord vérifié la situation particulière de cet agent et, quand on a vu que ça justifiait l’urgence, on a agi (…) Ils étaient dubitatifs, car c’était une première. Mais notre directeur s’est engagé à conserver les primes du collègue, pour éviter que son salaire baisse en son absence. Lui aussi a fait acte de solidarité! », Explique Pierre Moreno, responsable communication CGT-Traminots.
L’opération s’est déployée par textos, mails et sur les réseaux sociaux pour rapporter près de 362 jours de congés en une semaine seulement.
En tout 272 agents de la ligne Régie Lignes d’Azur se sont cotisés.
« Ma femme en a pleuré ! Ça m’a remonté le moral et ça m’a ôté un énorme poids. Je vais pouvoir m’occuper de ma femme, de ma fille, préparer l’arrivée du bébé… Aujourd’hui, je vois le bout du tunnel. Et tout ça grâce à mes collègues ! », Raconte Karim à nos collègues de Nice Matin.

Source : Nice Matin

 

Lire aussi

Une pétition contre le décés de Jean Rochefort receuille plus de 15 000 signatures

C’est un hommage populaire en clin d’oeil comme il aimait en faire que lui rendent …

%d blogueurs aiment cette page :