Home + +Sciences + Reprogrammer nos cellules pour remplacer les défaillantes?

Reprogrammer nos cellules pour remplacer les défaillantes?

ver ok
Remplacer nos cellules manquantes, mortes ou vieillissantes, avec d’autres cellules qu’on reprogrammerait ? Voilà le sujet sur lequel travaille Marie-Charlotte Morin à l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire.
Sa réflexion se fonde sur une observation, celle du Caenorhabditis elegans, un petit ver à peine plus grand qu’un millimètre qui possède une faculté particulière.
Cet être vivant dont les gênes sont communs à 50% aux nôtres, perd des cellules de son rectum que son organisme reprogramme pour être utilisées ailleurs.
Ce procédé que Marie-Charlotte Morin souhaiterait réutiliser pour l’homme relève tout simplement d’un changement d’identité cellulaire et pourrait permettre de soigner des maladies comme Parkinson, Alzheimer ou des lésions de la moelle épinière.
Le but est simplement de mettre à profit ces cellules qui se détachent pour les reprogrammer et les faire devenir des cellules utiles dans  un endroit du corps qui en nécessite  de nouvelles.
La jeune chercheuse est aussi connue pour avoir remporté le prix MT180s (« Ma thèse en 180 secondes »), qui récompense les scientifiques capables d’expliquer en 3 minutes et de façon ludique les travaux sur lesquels ils travaillent.
La vidéo pleine d’humour dans laquelle Marie-Charlotte détaille ses recherches :

 

Lire aussi

Belle histoire : Pooh le chat marche avec des pattes bioniques

Grâce aux progrès de la science , un chat amputé de ses membres postérieurs prénommé …

%d blogueurs aiment cette page :