Accueil +Insolite Solidarité : un simple geste a changé la vie d’une jeune réfugiée...

Solidarité : un simple geste a changé la vie d’une jeune réfugiée !

Pixabay
Pixabay

La vie et l’histoire de Mevan Babakar nous prouve à quel point un simple geste peut changer les événements même les plus difficiles.

Mevan Babakar a connu un début de vie tragique, ses parents ont fui l’Irak pendant la guerre du Golfe dans les années 1990. La famille passe par la Turquie, l’Azerbaïdjan et la Russie avant d’atteindre l’Ouest et reste un an dans un camp de réfugiés près de Zwolle aux Pays-Bas.
Aujourd’hui âgée de 29 ans, Mevan travaille pour un organisme de bienfaisance et vit paisiblement à Londres en Angleterre.
Cependant, le souvenir d’un travailleur du camp de réfugiés où elle séjourna 1 an ne l’a jamais quitté. Et pour cause, cette personne lui a offert un vélo brillant et rouge par gentillesse, Mevan raconte qu’a cet instant précis « son cœur de cinq ans a explosé de joie ».

C’est ce souvenir positif et cet acte de gentillesse naturel qui a décidé Mevan Babakar à retrouver cet homme en postant une photo d’eux dans le camp sur le réseau social Twitter.
Partagé plus de 7000 fois, il aura fallu seulement 36 heures pour localiser Egbert, aujourd’hui membre d’une organisation caritative en Allemagne.
Mevan et Egbert se sont réunis, la jeune femme a partagé une photo de leurs retrouvailles et explique qu’Egbert aide les réfugiés depuis les années 90 et que ce dernier pensait que le vélo était un trop petit geste pour mériter un tel traitement.

Pour Mevan, la leçon à tirer de son histoire est que chaque geste, chaque action, même infime, peuvent avoir de grandes conséquences positives. Pour elle : « C’est ça la magie de la gentillesse : ça ne coûte rien et ça change le monde, une personne à la fois »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici