Home + +Insolite + Un street artiste crée des oeuvres pour sauver la forêt amazonienne

Un street artiste crée des oeuvres pour sauver la forêt amazonienne

La forêt amazonienne se meurt. La faute aux orpailleurs qui abattent les arbres au quotidien et à l’indifférence du monde entier. Philippe Echaroux, éducateur spécialisé de formation, amoureux de la photographie, a choisi d’utiliser son art pour donner vie à ce poumon géant de la planète.

Deux ans de travail pour sept jours sur place. Après un travail de longue haleine pour établir un lien de confiance avec un peuple d’Indiens méconnus, les Suruis, Philippe Echaroux a concrétisé son projet: photographier les visages des membres de la tribu et les projeter sur les arbres de la forêt. Un dispositif de taille, réalisé après de nombreux repérages sur place, et installé à la nuit tombée.

Sur le plan technique, Philippe Echaroux transfère ses photos vers une tablette numérique, laquelle les envoie à son tour vers un “projecteur bidouillé”. Un processus dont il vante la mobilité lorsqu’il n’est pas immergé en Amazonie, comme lors de ses précédents projets en France ou à Cuba, le photographe utilise une batterie qui pèse seulement 4 kg.  

echaroux

Artiste militant, Philippe Echaroux signe avec cet hommage, le premier acte d’une série de premières mondiales fondées sur son engagement écologique. Derrière l’œuvre artistique, le photographe ne cache pas son ambition: alerter sur l’urgence de la situation avec un message fort: «Derrière chaque arbre déraciné, c’est un homme qui est déraciné.»

“Avec cette série, je voulais envoyer ce message : quand tu abats un arbre, tu abats un homme. D’ailleurs, les Suruis parlent aux arbres…” Philippe Echaroux envisage aujourd’hui de mener deux autres projets de “street-art 2.0” liés à l’écologie, dont l’un à Pompéi. Consultez ici  son site web, . Vos pouvez également le suivre sur Facebook et Instagram. 

Lire aussi

Quel est le téléphone préféré des français en 2017 ?

La popularité d’Apple et Samsung en France est incontestable. Selon le rapport de Kantar Worldpanel, …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :