Accueil +Écologie Thaïlande : des canards remplacent les pesticides

Thaïlande : des canards remplacent les pesticides

C’est une méthode ancestrale qui fonctionne bien. Après la récolte du riz à Nakhon Pathom, près de Bangkok dans le centre de la Thaïlande, une horde d’environ 10.000 canards libérée d’un enclos se rue vers les champs inondés. Leur mission : dévorer les parasites tels que les vers, les escargots qui infestent la paille de riz.

Cette utilisation du canard dans les zones rizicoles est une tradition ancestrale en Thaïlande et ailleurs en Asie du Sud-est. Les Thaïlandais l’appellent «ped lai thoong», ce qui signifie «canards chasseurs des champs».

Pour les canards, la journée a débuté quelques heures plus tôt, sous l’œil attentif de leur éleveur. « Lorsqu’ils terminent dans un champ, on les emmène dans un autre champ », explique ce dernier. Il possède 20 000 canards, qu’il repartit par petits groupes. La Thaïlande est aujourd’hui le troisième exportateur de riz dans le monde. Au milieu des plantations, il n’est plus rare d’apercevoir de grandes fermes de canards. Dans le pays, ils sont surnommés « les chasseurs des champs ».

La tradition ancestrale est née au Japon il y a plusieurs siècles, et a été remise au goût du jour dans les années 80, avec l’arrivée des cultures intensives.

Article précédentMode : une marque d’accessoires engagée pour la cause animale et environnementale
Article suivantEmploi : 100.000 commerciaux d’élite bientôt formés en France