Home + +International + Un court-métrage choc pour expliquer et lutter contre le trafic d’ivoire

Un court-métrage choc pour expliquer et lutter contre le trafic d’ivoire

ivoire ok
Après s’être intéressée à la guerre d’Irak avec son film « Démineurs » sorti en 2009, puis à la traque de Ben Laden dans « Zero Dark Thirty » en salles trois ans plus tard, la réalisatrice Kathryn Bigelow a décidé de se pencher sur le trafic d’ivoire et l’économie parallèle liée à ce business.
Associée à l’organisme humanitaire WildAid, qui milite pour la préservation des espèces protégées ou en voie de disparition, Bigelow a sorti il y a une semaine un court-métrage nommé « Last Days » qui a pour but de dénoncer le trafic d’ivoire, les guerres et le business qui y sont liés pour informer les consommateurs.
Un constat interpelle : Chaque année dans le monde ce sont presque 34 000 éléphants qui sont abattus soit environ une bête toutes les 15 à 20 minutes.
On découvre une vidéo de trois minutes dans laquelle des trafiquants d’ivoire tuent les éléphants et revendent les défenses pour financer le terrorisme local.
Cette vidéo fabriquée comme un dessin ou une peinture, intègre des images d’archives de la tuerie du centre commercial de Westgate à Nairobi au Kenya en septembre 2013.
Cet assaut terroriste qui avait viré à la prise d’otages, avait été financé par le trafic d’ivoire et revendiqué par le groupe islamiste al-shaabaab, faisant 68 victimes et 200 blessés…
Dans cette vidéo, la réalisatrice souhaite alerter sur l’impact d’acheter un objet en ivoire, car ce serait financer le terrorisme mondial.
Un court-métrage choc, percutant et qui interpelle !
Pour soutenir cette cause et obtenir de plus amples informations, rendez-vous sur le site de WildAid.
Certaines images de cette vidéo peuvent choquer les plus sensibles :

Lire aussi

Jurassic World :la suite est en préparation !

La suite/reboot de Jurassic Park avait beaucoup suscité la polémique à sa sortie. Si le …