Home + +Sciences + Un jeune français bénéficiaire d’une main 3D

Un jeune français bénéficiaire d’une main 3D

 

Un enfant de six ans est devenu lundi le premier en France à recevoir une prothèse de la main réalisée par une imprimante 3D. Une technologie bon marché et ludique .

Maxence,  est né sans main droite. Depuis sa naissance, ses parents avaient fait le choix de ne pas l’appareiller avec une prothèse médicalisée. Mais il est devenu, depuis hier , le premier enfant français qui reçoit une prothèse imprimée en 3D.

Très facile d’usage, la prothèse s’attache avec du velcro et s’utilise aussi simplement qu’un gant. Il peut l’actionner via un simple mouvement du poignet.Il a choisi les couleurs de cette main ainsi que son design.

Les parents de Maxence n’ont rien déboursé pour cette main de “super-héros”, ils sont passés par l’association américaine e-Nable (Enabling the future), qui a déjà permis à de nombreux enfants de bénéficier de cette technologie dans les pays anglo-saxons. Grâce à l’impression en 3D, ce type de prothèse ne coûte que 50 à 200 euros, selon la taille de la main. Si l’enfant la casse en tombant ou la perd, elle est donc facile à remplacer. De plus, les couleurs et les dimensions se changent en quelques clics.

“Depuis 2013, nous avons livré environ 2 000 mains dans 37 pays, surtout pour des enfants, mais aussi pour des adultes amputés dans des pays en voie de développement”, explique Jon Schull, le fondateur de l’ONG, au journal “Le Parisien“. Cet effort a été salué par Google, qui a remis en mai un prix de 600 000 $ (540 000 €) à la fondation “pour faire progresser la conception, la distribution et la livraison de prothèses open-source des membres supérieurs imprimées en 3D”.

La vidéo de nos confrères de BFM TV.

Lire aussi

Vidéo : U2 improvise un concert dans le métro à Berlin

The moment your subway stops at the station and Bono enters the door singing….#U2 #U2SongsofExperience …

Laisser un commentaire