Accueil +Santé Un premier centre spécialisé dans l’endométriose en France

Un premier centre spécialisé dans l’endométriose en France

crédit photo : pixabay.com
crédit photo : pixabay.com

Après deux ans d’expérimentation, l’Ifem Endo (institut franco-européen multidisciplinaire d’endométriose) a enfin ouvert ses portes à Bordeaux. Dédié à cette pathologie souvent méconnue et sous-diagnostiquée, le centre a déjà opéré plus de 1300 patientes depuis son ouverture.

 

L’ouverture de ce nouveau centre pourrait être un vrai pas en avant pour les patientes atteintes d’endométriose. Cette maladie inflammatoire de l’appareil génital féminin touche exclusivement les femmes en âge d’avoir un enfant. Elle peut d’ailleurs avoir des conséquences sur le fonctionnement d’autres organes.

En France, environ 1,5 à 2,5 millions de femmes sont touchées par cette pathologie. Autrement dit, 10% de patientes assez mal prises en charge, qui doivent parfois attendre plusieurs années avant d’être correctement diagnostiquées.

Pour tenter d’améliorer les conditions de ces femmes, la clinique de Tivoli-Ducos à Bordeaux accueille ainsi le premier centre dédié à l’endométriose. Un lieu de dialogue, d’écoute, de traitement, voire d’intervention chirurgicale si nécessaire. En effet, l’Ifem Endo a pour but d’assurer une « meilleure prise en charge des formes sévères de la maladie ».

Il s’agit d’une « structure de soins privée exclusivement dédiée à la prise en charge médicale et chirurgicale de l’endométriose, à la recherche clinique et à la formation médicale et paramédicale autour de cette maladie » explique l’Ifem Endo. Même si toutes les femmes ne pourront donc pas bénéficier de ces services, ce centre reste une véritable forme de progrès en France pour celles qui sont touchées par le problème de l’endométriose.

 

Article précédentInde : Le retour des sangliers nains, pour le plus grand plaisir des habitants.
Article suivantIl fabrique des doudounes avec des mégots de cigarettes recyclés