Accueil +Santé Un remède miracle contre la gueule de bois ?

Un remède miracle contre la gueule de bois ?

Enfin la fin de la gueule de bois ? Il semblerait qu’il existe un remède  : un supplément de L-cystéine, un acide aminé et antioxydant à la base  efficace contre les bronchites chroniques. C’est en tout cas ce qu’affirment des chercheurs de l’Université d’Helsinki et de l’Université de Finlande.

Ils ont publié leurs résultats le 18 août dans l’Oxford Academic journal of Alcohol and Alcoholism. Ils ont proposé à 19 hommes de passer un vendredi soir dans une salle de conférences d’un hôtel. Leur mission ? Boire de l’alcool, plus précisément des cocktails alcoolisés à 10% à bas de jus de canneberge et de Kosenkorva, un alcool finlandais. Pour éviter tout débordement, les chercheurs ont limité leur consommation de boisson en fonction de leur poids. Plus précisément, ils ont ingéré 1,5 g d’alcool par kilogramme de masse corporelle, sur une durée de trois heures soit l’équivalent de huit ou neuf verres de vin.

Le lendemain, les participants ont reçu un comprimé contenant une dose de L-cystéine ou un placebo. Ils devaient alors raconter leurs sensations. Résultat : ceux qui avaient reçu une dose de 1 200 mg de L-cystéine n’avaient pas ou peu de symptômes. Ceux qui avaient reçu une dose de 600 mg de L-cystéine ont, quant à eux, eu le sentiment de voir leur niveau de stress et d’anxiété diminuer. 

La L-cystéine réduirait le besoin de boire le lendemain avec aucun ou moins de symptômes de la gueule de bois”, indique les chercheurs. Et d’ajouter :  “dans l’ensemble, ces effets de la L-cystéine sont uniques et semblent avoir un avenir dans la prévention ou le soulagement de ces symptômes nocifs ainsi que dans la réduction du risque de dépendance à l’alcool”.

D’autres études ont montré que la prise de L-Cystéine comme complément alimentaire aidait le foie à traiter l’excès d’alcool dans le système digestif.

“Ça va probablement aider certaines personnes et d’autres un peu moins. Cela dit, on ne s’attend pas à ce que tout le monde commence à boire beaucoup, fête jusqu’à 4 h du matin et se lève frais comme une rose”, a ironisé Markus Metsälä, professeur au département de chimie de l’université d’Helsinki, selon des propos relayés par le journal Iltalehti.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici