Home + +Écologie + Ecologie :Une compagnie aérienne passe au biocarburant

Ecologie :Une compagnie aérienne passe au biocarburant

Biocarburant
D’ici 2019 la compagnie hongkongaise Cathay Pacific pourrait bien être une des premières à utiliser du biocarburant.
Dans deux ans, ses avions devraient consommer un mélange de kérosène classique et de déchets solides.
Cette essence plus verte et beaucoup moins dangereuse pour la couche d’ozone est fabriquée par l’entreprise américaine Fulcrum BioEnergy dans laquelle la compagnie investit depuis 2014.
Ce bio kérosène sera tout d’abord destiné aux vols long-courriers entre la Chine et les Etats-Unis.
Cette initiative écologique permettrait également à la compagnie de réaliser de réelles économies en réduisant ses besoins en carburant classique dont les cours sont souvent très variables.

Lire aussi

Talons

Quatre étudiantes organisent une course en talons pour la bonne cause

Samedi, la ville de Palavas-les-flots a accueilli une drôle de course. Encore inédite dans le …

2 comments

  1. merci Laurence Pecquery, donc c’est pas une si bonne nouvelle 🙁

  2. Il y a les biocarburants dits de seconde génération, notamment avec le miscanthus, le jatropha, ou n’utilisant que les parties non comestibles des plantes, les déchets agricoles. Il y a aussi ceux de troisième génération avec l’utilisation d’algues, qui ont l’avantage de ne pas utiliser de terres agricoles. De toute manière il n’y a pas qu’une seule solution. Ce qu’il faut et ce que nos têtes soit disant pensantes ne font pas, c’est d’analyser sous toutes ses facettes la solution envisagée. Et non pas seulement à l’aune économique, généralement en faveur des mêmes personnes et en défaveur de la grande majorité de la population mondiale. Nous avons pourtant entre nos mains une énergie infinie non polluante, le solaire. Picard et Borschberg ont avec solar impulse fait le tour du monde. D’accord, pour le moment cette technologie ne permet pas encore de faire volet un avion commercial. Mais c’est sûr si on ne met pas les moyens pour l’amélioration de cette technologie, on y arrivera jamais.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :